Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».

Neutralité carbone du secteur routier

Le transport routier est essentiel au fonctionnement de la société et, dans un avenir prévisible, il devrait rester le mode de transport dominant pour les personnes et les marchandises. Cependant, la construction, l'exploitation, l'entretien et l'utilisation de l'infrastructure routière sont responsables de l’émission de grandes quantités de carbone. La connaissance des conséquences néfastes et irréversibles du changement climatique a permis de faire accepter au niveau mondial la nécessité de réduire les émissions de carbone dans tous les secteurs de l'activité humaine, y compris le secteur routier. Cependant, comme un transport efficace est vital pour la croissance économique nationale, les actions visant à réduire les émissions de carbone ne doivent pas avoir un impact négatif sur le développement et l'entretien d'une infrastructure routière de haute qualité, en particulier pour les PRFI.
Ce rapport vise à identifier les actions entreprises ainsi que les nouvelles options potentielles pour progresser vers la neutralité carbone.
La partie A de ce rapport examine les politiques et stratégies adoptées par les Administrations routières nationales (ARN). 83% des répondants au questionnaire ont déclaré que leur pays avait mis en place des objectifs "Zéro Net". Indépendamment de la mise en place d'objectifs, une série de stratégies sont adoptées pour réduire les émissions de carbone. Le rapport résume les principaux thèmes, qui semblent avoir un haut degré de similitude à travers le monde et qui sont adoptés à la fois dans les pays à faible et à moyen revenu et dans les pays à haut revenu. Trois études de cas sont mises en avant : la stratégie Net Zero adoptée par National Highways au Royaume-Uni, qui a la politique la plus développée identifiée, et deux projets d'amélioration des routes où une série d'actions ont été prises pour réduire les émissions. Les leviers dont disposent les autorités routières par le biais de leurs pratiques d'achat et les pratiques pertinentes du secteur ferroviaire sont examinés. Enfin, le rapport aborde la nécessité de réaliser une "transition équitable", dans laquelle les émissions de carbone sont réduites sans entraver la croissance économique des pays et régions en développement.
La partie B de ce rapport examine les solutions techniques disponibles pour la décarbonisation et, pour des technologies spécifiques, les économies potentielles de carbone ont été estimées.
Le projet a permis de constater que de nombreux progrès ont été réalisés à tous les niveaux de développement pour mettre en place des politiques et des engagements en faveur de la décarbonisation du transport routier. Plusieurs options stratégiques et technologiques ont été identifiées sur la base de la mise en œuvre effective dans divers pays, sur la construction et l'entretien des infrastructures routières, la décarbonisation des véhicules des usagers de la route, les opérations sur le réseau routier, les choix des usagers de la route et la compensation du carbone. Cela confirme que les administrations et les exploitants routiers du monde entier s'efforcent déjà d'aborder la décarbonisation. Les solutions disponibles peuvent être reproduites par leurs pairs.
Au cours de cette recherche, plusieurs thèmes sont apparus comme des catalyseurs importants. Si la mise en œuvre de certaines recommandations sera entièrement du ressort des administrations routières nationales, d'autres nécessiteront un soutien au niveau gouvernemental et d'autres encore une collaboration avec la chaîne d'approvisionnement. Par-dessus tout, le potentiel de réduction de la plupart des émissions routières existe, même si cela nécessitera des investissements à long terme et une coopération nationale et internationale. 

Fiche d'information

  • Date : 2022
  • Auteur(s) : PIARC
  • Domaine(s) : Environnement
  • Type : 2022SP03FR - Un projet spécial de PIARC
  • Référence PIARC : 2022SP03