Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».

Seminaire International "Construire des approches intelligentes pour le transport de marchandises et l'exploitation des réseaux routiers, avec les technologies STI"

26-28 Septembre 2022, Buenos Aires (Argentine)

Le séminaire international de PIARC a été organisé du 26 au 28 septembre 2022 conjointement par le Comité technique 2.3 "Transport de marchandises" et le Comité technique 2.4 "Exploitation des réseaux routiers / Systèmes de transport intelligents", dans le cadre du XVIIIe Congrès argentin d'administration et de circulation routière à Buenos Aires, en Argentine.

Documents préparatoires du séminaire


Cadre et objectifs

Le congrès avait pour thème "Vision 2030 : vers l'avenir des infrastructures routières et du transport routier", qui s'est concentré sur les défis et les objectifs actuels des deux comités techniques de PIARC participants au séminaire. Il a donné lieu à des résultats fructueux, des discussions et des idées provenant du monde entier.

En conséquence, le séminaire international s'est concentré sur les deux domaines (1) du transport de marchandises et (2) de l'exploitation des réseaux routiers et des STI, ainsi que sur les sujets couverts par ces deux domaines.

Dans le domaine du transport de marchandises, les sujets suivants ont été abordés :

La partie du séminaire consacrée au transport de marchandises s'est concentrée sur la décarbonation et l'écologisation du transport de marchandises, l'électromobilité et les systèmes routiers électriques (ERS), les poids et dimensions des véhicules lourds, les normes basées sur les performances, les véhicules à grande capacité et le programme d'accès intelligent (IAP), la lutte contre la surcharge des véhicules, ainsi que sur la gestion du fret dans et autour des villes.

La partie consacrée à l'exploitation des réseaux routiers et aux STI s'est concentrée sur la mobilité en tant que service (MaaS) du point de vue de l'exploitant routier dans diverses vitrines internationales ainsi que sur la mobilité coopérative, les STI et le V2X dans différents pays, et sur les projets de recherche et de mise en œuvre. Un accent particulier a été mis sur le partage des données et des connaissances pour permettre et encourager l'utilisation des STI coopératifs.

Les sujets d'intérêt commun ont porté sur les STI liés aux véhicules lourds connectés et autonomes (y compris la circulation en pelotons), à la gestion des camions dans les corridors, au passage des frontières, aux parkings et à la chaîne d'approvisionnement, et sur la manière dont les exploitants routiers pourraient répondre aux besoins des conducteurs de marchandises grâce aux STI. Une session a abordé la question suivante : comment une infrastructure intelligente peut-elle améliorer la sécurité routière ? 

Programme du séminaire international - 26-28 Septembre, 2022
Construire des approches intelligentes pour le fret et l'exploitation des réseaux routiers, avec les technologies STI
(Présentations en anglais)

Jour 1 - 26 Septembre 2022

Ouverture du séminaire
C
omité Technique 2.3 "Transport de marchandises" et comité technique 2.4 "Exploitation du réseau routier / Systèmes de transport intelligents"

8:00-9:00

Enregistrement

9:00-10:30

Congrès Electromobilité

10:30-11:00

Pause café - Visite de l’exposition

11:00-13:15

Temps libre / Réunions

13:15-14:20

Déjeuner


Session FI1: Transport de marchandises & RNO ITS (15:00-16:10)
Camions connectés et autonomes, platooning et ITS

PrésidenteCaroline Mays (États-Unis)


Session FI2: Transport de marchandises & RNO ITS  (16:10-17:15)
Comment les exploitants routiers peuvent-ils répondre aux besoins des conducteurs de poids lourds grâce aux STI ?

PrésidentHernán Perez Zarlenga (Argentine)


Cérémonie d'ouverture du Congrès (17:30-18:30)

Cocktail de bienvenue (18:30-21:00)


Jour 2 (Sessions sur le Transport de marchandises) - 27 Septembre 2022

Session F1: Transport de marchandises (9:00-10:30)
Normes basées sur les performances (PBS), véhicules à grande capacité et programme d’accès intelligent (IAP

PrésidentWilly Hughes (Argentine), Présidente adjoint - Alejandra Efron (Argentine)


Pause café - Visite de l’exposition (10:30-11:00)


Session F2: Transport de marchandises (11:00-13:00)
Vers la neutralité carbone du transport de marchandises (y compris ERS)

Présidente - Else-Marie Marskar (Norvège)


Déjeuner (13:15-15:00)


Session F3: Transport de marchandises (15:00-16:30)
Gestion du transport de marchandises dans et autour des villes

Président - Hinko van Geelen (Belgique)


Pause café - Visite de l’exposition (16:30-17:00)


Session F4: Transport de marchandises (17:00-18:30)
Détection des surcharges et contrôle-sanction automatisé par le pesage en marche, réglementations et bonnes pratiques

Président - Bernard Jacob (France)


Jour 2 (Sessions RNO ITS) - 27 Septembre 2022

Session I1: RNO ITS (9:00-10:30)
Le rôle des opérateurs routiers pour le développement de MaaS

Président - Martin Margreiter (Allemagne)


Pause café - Visite de l'exposition (10:30-11:00)


Session I2: RNO ITS (11:00-13:00)
C-ITS à travers le monde

Président - Mario Aguirre (Argentine)


Déjeuner (13:15-15:00)


Session I3: RNO ITS (15:00-16:30)
Les données, un atout pour les exploitants routiers et le C-ITS

Présidente - Silvina Crivelero (Argentine)


Pause café - Visite de l'exposition (16:30-17:00)


Session I4: RNO ITS (17:00-18:30)
Bonnes pratiques pour le partage des connaissances et la mise à niveau des compétences sur les nouvelles technologies et les STI

Président - Andrés Panero (Argentine)

  • Questions et réponses pour la session


Jour 3 - 28 Septembre 2022

Session FI3: Transport de marchandises & RNO ITS (9:00-10:30)
STI pour la gestion des camions dans les corridors internationaux et nationaux, le passage des frontières, les aires de stationnement et la chaîne d'approvisionnement

Présidente - Silvia Sudol (Argentine)


Pause café - Visite de l'exposition (10:30-11:00)


Session FI4: Transport de marchandises & RNO ITS (11:00-12:30)
Infrastructures intelligentes et sécurité routière

Présidente - Emma Albrieu (Argentine)


Clôture du séminaire de PIARC du comité technique 2.3 et du comité technique 2.4 (12:30-13:00)

  • Conclusions et Perspectives - Bernard Jacob, Secrétaire francophone du Comité Technique 2.3 " Transport de marchandises ", Groupe d'étude 2.2 " Systèmes de routes électriques ( SRE) ", CTERM, Université Gustave Eiffel (France)

  • Sessions de conclusions - Martin Margreiter, Membre du comité technique 2.4 "Exploitation des réseaux routiers / Systèmes de transport intelligents", chef du groupe de recherche sur le trafic automatisé de la TUM, associé chez MobilityPartners (Allemagne)

  • Présidente du comité technique 2.4 "Exploitation du réseau routier / Systèmes de transport intelligents". - Valentina Galasso, Directrice chez Deloitte Consulting S.r.l. S.B. (Italie)

  • Secrétaire anglophone du comité technique 2.3 " Transport de marchandises" - Tiffany Julien , Spécialiste des transports, USDOT - Administration fédérale des routes (États-Unis)

Déjeuner + visite technique (13:15-16:00)


Cérémonie de clôture du Congrès (17:15-18:30)

Résultats et conclusions

Les présentations et les discussions ont mis en évidence les principaux résultats suivants :

• Recueil de bonnes pratiques pour réduire les émissions de CO2 du transport de marchandises : véhicules moins polluants et carburants de substitution, électrification, réduction de la demande de transport de marchandises, amélioration de l'efficacité des véhicules et des infrastructures. Les systèmes de routes électriques (ERS) proposent un ensemble de technologies prometteuses (conduction aérienne et terrestre ou induction) sur les autoroutes étudiées en Suède, en Allemagne, en France, en Italie, aux États-Unis, au Japon et en Corée du Sud. Les véhicules électriques à batterie (BEV) et les stations de recharge fixes sont plus adaptés au fret urbain. Les réglementations politiques et la tarification routière, les zones à zéro émission et les véhicules adaptés (robots électriques, vélos-cargos, etc.) sont des solutions complémentaires pour rendre le transport de marchandises plus écologique. Il convient d'accorder une certaine attention à l'électricité, qui doit rester verte et autant que possible renouvelable.

• Les véhicules à grande capacité (VHC) permettent de réduire les coûts de transport (plus de 10 %) et les émissions en diminuant le nombre de voyages et le kilométrage, de pallier la pénurie de conducteurs et d'améliorer la compétitivité et l'efficacité logistique, surtout pour le fret volumineux. Aucun problème de sécurité n'a été constaté. Des permis spécifiques aux itinéraires sont délivrés pour ces véhicules. L'usure de la chaussée diminue avec des essieux plus nombreux et plus légers, tandis que certains ponts devront être renforcés ou évités. Les normes basées sur la performance (PBS) permettent de certifier les VHC en fonction de critères de performance concernant la sécurité des routes et des véhicules, et la réduction de l'usure des infrastructures. Le programme d'accès intelligent (IAP) complète cette approche, en définissant les itinéraires et les conditions proposés aux VHC, en les surveillant et en tirant parti des véhicules connectés et des échanges de données entre les véhicules et les infrastructures.

• Le WIM à mise en œuvre directe est en cours de déploiement dans plusieurs pays européens (BE, CZ, HU, DE, FR) et en Amérique latine (BR, AR), et peut réduire de manière significative les surcharges en assurant un meilleur respect des réglementations en vigueur, et ainsi augmenter la durabilité et la sécurité des infrastructures et réduire la concurrence déloyale entre les modes de transport de marchandises et les entreprises de transport. Toutefois, certaines questions juridiques et de certification restent à résoudre. En outre, les stations WIM virtuelles associées à l'identification automatique des véhicules (AVI) facilitent l'application des surcharges. Le pesage embarqué (OBW) couplé au GNSS est également une technologie prometteuse.

• La circulation de camions en pelotons (projet européen ENSEMBLE) peut réduire la congestion routière, atténuer la pénurie de conducteurs, améliorer l'efficacité du fret et la sécurité routière, et réduire les émissions de CO2 des flottes de transport longue distance. Quelques essais ont été réalisés ou sont encore prévus en Europe, surtout en matière de conduite déléguée. Toutefois, il reste encore quelques verrous réglementaires, juridiques et de responsabilité à surmonter avant de mettre en œuvre des camions autonomes (niveau SAE 4) en pelotons sur les autoroutes des pays à forte densité de population (par exemple, l'Europe). Certaines bonnes pratiques sont signalées aux États-Unis. Même si le transport en peloton semble être peu prioritaire, l'assistance avancée au conducteur et l'automatisation des camions sont sur la bonne voie.

• La gestion de la demande permet d'accroître la productivité et l'efficacité économiques et de renforcer la durabilité. Il est nécessaire de développer une utilisation efficace des sols pour le fret. Le péage est un outil de régulation du trafic de camions autour des villes.

• Il est apparu clairement que pour la mise en œuvre de MaaS, l'objectif principal est l'interopérabilité des différentes plateformes et la disponibilité d'un point d'accès unique pour les clients et les services.

• En outre, il est apparu clairement qu'il fallait également se concentrer sur la manière dont MaaS peut fonctionner dans les zones rurales.

• Dans les différentes vitrines présentant l'état actuel et les développements dans le domaine du V2X et des ITS coopératifs dans le monde, il est apparu clairement que les approches deviennent beaucoup plus matures et que les vitrines se transforment maintenant en applications et mises en œuvre réelles.

• Les implications de la réduction de l'attribution de la bande de fréquences pour les applications automobiles aux États-Unis doivent être surveillées à l'avenir.

• Plusieurs projets présentés ont également porté sur l'interface et l'interaction entre la mobilité connectée et les systèmes de péage routier. 

Bernard Jacob (Comité Technique 2.3 "Transport de marchandises") et Martin Margreiter (Comité Technique 2.4 "Exploitation du réseau routier / Systèmes de transport intelligents")

Diaporama du Séminaire International de Buenos Aires

  • Audience du séminaire

  • Bernard Jacob, secrétaire francophone du comité technique 2.3 "Transport de marchandises"

  • Valentina Galasso, présidente du comité technique 2.4 "Exploitation du réseau routier / Systèmes de transport intelligents".

  • Tribune du séminaire

  • Tribune du séminaire

  • Audience du séminaire

  • Tribune du séminaire

  • Tribune du séminaire

  • Tribune du séminaire