Rapports techniques Gestion du patrimoine routier

Cette page présente les rapports techniques publiés par PIARC dans le domaine de la gestion du patrimoine routier. Ces publications sont classées de manière chronologique.

  • Formation et diffusion des connaissances en matière de gestion d'actifs

    Au cours du cycle de travail 2011-2015 de PIARC, un manuel complet de gestion du patrimoine routier a été élaboré et présenté sous forme de projet lors du 25 e Congrès mondial de la Route 2015 à Séoul, en Corée. La première version complète du manuel a été mise en ligne en 2017. Le Manuel de gestion du patrimoine routier est disponible sur le site Internet de l'AIPCR à l'adresse suivante :  https://road-asset.piarc.org/fr PIARC reconnaît que le progrès technique ainsi que la [...]

  • Approches innovantes dans la gestion d'infrastructures routières

    La gestion du patrimoine, telle que définie dans les normes ISO 55000 et suivantes, vise à permettre à une organisation d'obtenir la valeur de ce patrimoine, de même qu’une approche structurée de leur gestion en mettant l'accent sur la mise en œuvre de processus et d'activités de planification et de prise de décisions axés sur l'information et fondés sur les risques. Ainsi les objectifs organisationnels sont transformés en plans de gestion du patrimoine. Dans le contexte des infrastructures [...]

  • État de la technique dans le suivi de l'état des chaussées et l'interaction route / véhicule

    Le présent rapport donne suite au rapport intitulé « État de la technique dans le suivi de l'état des chaussées » finalisé en 2015 (référence AIPCR 2016R17FR). Le rapport de 2015 résume l'état alors actuel de la technique concernant la collecte de données sur l'état des chaussées et l'interaction route/véhicule. Il permet de donner un aperçu des pratiques actuelles et des technologies émergentes. Le présent rapport est une mise à jour de certains chapitres faisant suite à de [...]

  • Utilisation de drones pour la collecte de données à distance pour les infrastructures routières

    Du Canada à la Tanzanie, les organismes de transport utilisent des systèmes aériens sans pilote (SASP), aussi appelés drones, pour recueillir des données, concevoir et construire l'infrastructure routière, inspecter les ponts, surveiller les routes pour déceler les risques d'avalanche et de glissement de terrain, identifier les risques d'inondation dans les zones urbaines, reconstituer des scènes de collision, et surveiller la circulation et les conditions routières. Les organismes publics, [...]

  • Equilibre entre aspects environnementaux et ingéniérie dans la gestion des réseaux routiers

    L'objectif du Groupe de Travail 3 (GT3) du Comité technique 4.1 de l'Association mondiale de la route était d'apporter un point de vue global sur la manière dont les aspects environnementaux sont pris en compte et traités dans le processus de gestion du patrimoine routier, en comparaison avec la gestion du patrimoine axée sur l'ingénierie. Dans de nombreux pays, il existe des cadres législatifs sur l'environnement fixant des obligations légales pour les autorités routières et leurs fournisseurs. [...]


Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».