Atelier international "Gestion des catastrophes routières à l'aide des dernières technologies de l'information - Études de cas sur la gestion des catastrophes du monde entier"

30 juin 2022, Kyoto (Japon) et en ligne

L’atelier international a été organisé conjointement par PIARC via son comité technique 1.5 "Gestion des catastrophes" et la JARA (JApan Road Association). L'événement a bénéficié de la coopération de la REAAA (Association régionale d'Asie et d'Australasie) via le Comité REAAA sur le changement climatique, la résilience et la gestion des urgences. L'événement a également bénéficié de la coopération amicale du CT 1.4 "Changement climatique et résilience des réseaux routiers" et du CT 4.2 "Ponts" de PIARC. L'objectif de cet atelier était d'échanger sur la gestion des catastrophes routières en utilisant les dernières technologies de l'information à travers des études de cas mondiales sur la gestion des catastrophes.

Document préparatoire de l'atelier



Résumé de l'atelier

La gestion des catastrophes routières par l'utilisation des dernières technologies de l'information a été discutée sur la base d’études de cas sur la gestion des catastrophes du monde entier au cours de cet événement hybride d'une journée.

L'atelier s’est déroulé en anglais et en japonais avec interprétation simultanée entre les deux langues. La participation était ouverte à tous ceux qui occupent des postes publics ou des entreprises privées travaillant dans l'exécution, la conception et la supervision de travaux routiers, ainsi qu'aux étudiants et chercheurs désireux d'approfondir leurs connaissances sur le thème de l'atelier. 

Programme de l'atelier international - 30 juin 2022
Gestion des catastrophes routières à l'aide des dernières technologies de l'information
Études de cas sur la gestion des catastrophes du monde entier
Présentations en anglais

Séance d'ouverture (9:30-9:50)

  • Mot de bienvenue : M. Shigeru KIKUKAWA, Président, Association japonaise de la route (PIARC JAPON)

  • Mot de bienvenue : M. Kei SENOO, conseiller technique, Association mondiale de la route (PIARC)

  • Mot de bienvenue : M. Katsuji HASHIBA, Vice-président, Regional engineering association of Asia and Australasia (REAAA)

  • Remarque d'ouverture : Dr. Yukio Adachi, Président du CT 1.5 de PIARC "Gestion des catastrophes".

Séance technique 1 (10:00-11:40)
Information et communication dans la gestion des catastrophes


Séance de rapport d'activité (11:40-11:55)


Séance d'allocution (13:00-13:40)


Séance technique 2 (13:50-15:30)
Aspects financiers de la gestion des catastrophes


Séance de discussion (15:40-16:50)
Quelles sont les stratégies et les outils pour la résilience aux catastrophes routières ?


Séance de clôture (16:50-17:00)

  • Mot de la fin : M. Yasuhiro ISHIHARA, Président du comité international, Association japonaise de la route (PIARC JAPON)

  • Mot de clôture : M. Patrick MALLÉJACQ, Secrétaire général, Association mondiale de la route (PIARC)

  • Mot de la fin : Dr. Yukio ADACHI, Président du CT1.5 de PIARC "Gestion des catastrophes".

Conclusions de l'atelier

Recommandations aux décideurs

Cet atelier a discuté des dernières technologies de l'information qui renforcent la résilience et la gestion des catastrophes, à travers les études de cas de 15 experts et de neuf pays et régions.

En ce qui concerne l'atténuation des catastrophes, cet atelier a abordé la question de la modernisation des actifs existants en tenant compte des impacts sociaux ainsi que de la réponse aux événements inattendus, comme une question importante. Il s'agit également d'une question urgente pour faire face au changement climatique.

En termes de préparation et de réponse aux catastrophes, les participants ont discuté de l'importance des dernières technologies numériques, telles que la détection, la surveillance et la gestion des données. Les progrès de ces technologies ont été remarquables. D'autres évolutions sont attendues.

En ce qui concerne la reprise après une catastrophe, on a considéré la coopération et les activités coordonnées entre les organisations impliquées dans la gestion des catastrophes comme des questions importantes. On peut dire que la promotion du capital social au sens large est également considérée comme importante dans la gestion des catastrophes.

Conclusions techniques

Cet atelier a permis de discuter du fait que l'échange continu d'informations sur les bonnes connaissances et les meilleures pratiques en matière de nouvelles infrastructures, de réhabilitation et de modernisation des anciennes infrastructures pour l'adaptation au changement climatique et la résilience aux catastrophes permettra d'économiser de l'argent et du temps et d'accélérer la construction d'une société résiliente dans les PFR-PRI. 

Recommandations à PIARC et aux autres organisations routières

Cet atelier a confirmé l'importance du format hybride dans la période post COVID. Les occasions de se rencontrer en face à face pendant la pandémie COVID-19 ont été considérablement réduites, ce qui a probablement affaibli les relations au sein de la communauté de gestion des catastrophes, non seulement au niveau national et organisationnel, mais aussi au niveau international. Il est nécessaire de donner l'occasion aux ingénieurs impliqués dans la gestion des catastrophes de créer une communauté qui encourage le partage d'informations, même pendant la pandémie COVID-19. Les activités transfrontalières sont essentielles, surtout en cas d'événements imprévus. Cet atelier s'est déroulé dans un format hybride. Le format hybride permet de promouvoir les relations en face à face et d'améliorer le partage d'informations grâce à la participation virtuelle. Le format hybride sera nécessaire dans la période post COVID.

Cet atelier a également souligné l'importance de la collaboration entre les différentes communautés. Cet atelier a bénéficié de la coopération non seulement de PIARC, du CT 1.4 "Changement climatique et résilience du réseau routier" et du CT 4.2 "Ponts", mais aussi du REAAA "Climate Change, Resilience and Emergency Management Committee". La participation de différentes communautés et les discussions entre elles ont permis de créer un atelier et des discussions riches. Le résultat de l'atelier au format hybride peut être considéré comme le résultat de l'influence de COVID-19 dans un sens positif. 

Statistiques

Il y a eu 210 participants à l'événement. 75 sur place et 135 en ligne.

Des participants de cinq pays différents étaient présents sur le site. Aucune statistique par pays n'a pu être obtenue pour les participants en ligne, mais selon les statistiques d'enregistrement de 412, ceux-ci se composaient de 68 nations et régions.

Photos

Vidéo de l'atelier international - Partie 1

  • Séance d'ouverture (0:00 - 0:22)
  • Séance de présentation technique 01 (0:30 - 2:08)
    Information et communication dans la gestion des catastrophes
  • Séance de rapport d'activité (PIARC CT1.5) (2:09 - FIN)

Vidéo de l'atelier international - Partie 2

  • Séance du discours d'ouverture (0:00 - 0:54)
  • Séance de présentation technique 02 (0:56 - FIN)
    Aspects financiers de la gestion des catastrophes 

Vidéo de l'atelier international - Partie 3

  • Séance de discussion (0:00 - 1:22)
    Quelles sont les stratégies et les outils pour la résilience aux catastrophes routières ?
  • Séance de clôture (1:23 - FIN)

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».