Atelier international "Inspection des ponts"

28 septembre, Madrid (Espagne)

Le 28 septembre, à Madrid (Espagne), en collaboration avec PIARC, son Comité national en Espagne, l'Asociación Técnica de Carreteras, et le Collège des ingénieurs civils de Madrid, un séminaire technique international sur l'inspection des ponts a été organisé, avec un grand succès. 25 membres du Comité technique 4.2 "Ponts" de PIARC et un peu plus de 200 participants de la communauté technique espagnole y ont participé.

Bien qu'il puisse sembler qu'il s'agisse d'un sujet qui a déjà été largement abordé dans la littérature et lors d'autres événements techniques, le fait de pouvoir s'informer sur l'expérience d'autres pays et les événements récents qui se sont produits sur certains ponts dans le monde entier semblent avoir été deux raisons suffisantes pour susciter un regain d'intérêt pour les inspections de ponts.

Résumé de l'atelier

La journée a été divisée en deux sessions et une table ronde finale. La première session a présenté différentes méthodologies d'inspection des ponts appliquées par 8 pays volontaires au sein du Comité Technique 4.2 "Ponts" de PIARC (Allemagne, Autriche, Chili, Chine, Espagne, Japon, Maroc et Portugal). Elle a été appliquée à deux études de cas préparées par l'Espagne. Il s'agissait de deux ponts appartenant au réseau routier national espagnol : un viaduc à 4 travées avec un tablier de poutres préfabriquées en béton précontraint et un autre viaduc à 4 travées avec un tablier composite acier-béton, pour lesquels des informations avaient été compilées et partagées (informations sur l'inventaire, plans de construction et dernière inspection principale effectuée), afin que chaque pays puisse connaître la principale détérioration détectée dans chaque cas. Sur la base de ces informations, chaque pays a développé une inspection principale virtuelle en appliquant sa propre méthodologie. Parmi les 8 pays qui ont présenté un ou deux exemples, 4 d'entre eux ont été choisis (Allemagne, Chili, Japon et Maroc, représentant 4 continents) pour faire une brève présentation de leur méthodologie et des résultats du cas d'inspection pratique sur l'un des deux exemples donnés. Pour les 4 pays restants, le modérateur de la session a fait une brève présentation résumant les principales caractéristiques de leurs méthodologies et des résultats obtenus, en terminant par quelques conclusions comparant différents aspects dans la manière de réaliser les inspections principales des ponts en termes de fréquences, d'évaluation de l'état des ponts, de contenu et de détail des inspections et d'autres données d'intérêt.

La deuxième session a été consacrée aux inspections spéciales des ponts et a été divisée en quatre présentations faites par des représentants des entreprises qui réalisent actuellement les campagnes d'inspection principales et spéciales pour le ministère des Transports, de la Mobilité et de l'Urbanisme dans toute l'Espagne. La première présentation était consacrée à l'inspection des ponts à haubans et des ponts à poutres caissons avec précontrainte externe, expliquant les différentes techniques et tests appliqués à chaque cas. La présentation suivante a décrit une série de cas récents de problèmes singuliers analysés lors d'inspections spéciales (ponts de différentes typologies : ponts à poutres, treillis métalliques, ponts à dalles de béton, etc.) et la prise de décision adoptée dans chacun d'eux. Le troisième intervenant a également consacré son intervention à la présentation d'une série de cas récents intéressants concernant d'autres types de ponts (pertuis métalliques, ponts mixtes) et des éléments tels que les joints de dilatation, les joints cantilever (type Gerber) et les dispositifs d'appui. Enfin, la quatrième présentation a réfléchi à l'importance et aux conséquences critiques de certains dommages, et à la manière dont leur présence individuelle ou conjointe peut modifier la décision appliquée dans chaque cas. La session s'est terminée par une présentation de Matej Kusar de Slovénie sur les nouvelles techniques et technologies d'inspection des ponts, y compris des études de cas sur l'investigation et la surveillance des ponts détériorés. La présentation était basée sur le travail coordonné conjointement avec Gonzalo Arias d'Espagne dans le comité des ponts, qui a abouti à un rapport PIARC récemment publié qui s'est avéré d'un grand intérêt pour la communauté d'inspection des ponts.

En fin de matinée, une table ronde animée par Álvaro Navareño du Comité Technique 4.2 "Ponts" et Président du Comité des ponts du Comité local espagnol de PIARC, avec un représentant de la compagnie ferroviaire espagnole ADIF, un autre représentant de la Chambre espagnole des ingénieurs civils, un troisième représentant du secteur privé du conseil en ingénierie et Heungbae Gil, représentant de la Corée du Sud au Comité Technique 4.2 de PIARC. La table ronde a été consacrée aux effets du changement climatique sur les ponts et à la façon dont les inspections des ponts permettent de vérifier et d'anticiper ces effets, menant à une réflexion partagée sur le fait qu'il ne s'agit plus d'une prévision, mais d'une réalité qui ne fera qu'augmenter dans les années à venir.

Programme de l'atelier international - 29 septembre 2022
Inspection des ponts

Ouverture (9:00-9:15)

  • Mot de bienvenue : Javier Herrero Lizano, Premier délégué de PIARC en Espagne

  • Mot de bienvenue : Mª del Rosario CornejoPrésident de l'ATC

  • Mot de bienvenue : Ricardo Martín de BustamanteVice-président du CICCP

  • Mot de bienvenue : Kiyohiro ImaiPrésident, CT 4.2 Ponts, PIARC
  • Mot de bienvenue : Alvaro NavareñoPrésident du Comité des Ponts, ATC



Session 2 (11:45-13:45)
Inspections spéciales


Table ronde (13:45-14:20)
Inspection des ponts, gestion des risques liés aux événements extrêmes et au changement climatique


Clôture (14:20-14:30)

Conclusions techniques de l'atelier

L'une des principales conclusions de l'atelier était que si nous voulons que nos structures vieillissent lentement et soient durables, il semble que la voie rationnelle nous conduise à rester attentif à nos ponts par des inspections continues, à anticiper les problèmes, et la connaissance d'autres façons de réaliser ce travail nous aide à nous améliorer dans nos approches actuelles.

Diaporama de l'atelier international "Inspection des ponts" de Madrid

  • Photo 1

  • Photo 2

  • Photo 3

  • Photo 4

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».