Éditorial - Infolettre Octobre-Novembre 2018

Claude Van Rooten, Président

Chers lecteurs,

J'ai eu le plaisir de présider les récentes réunions statutaires de notre Association, qui se sont tenues à Yokohama, au Japon. Elles ont notamment permis de prendre la mesure de l'ampleur des sujets sur lesquels nos membres souhaitent que l'Association travaille et développe de nouveaux produits de connaissance, que ce soient des rapports techniques, des fiches pratiques, des séminaires ou des conférences. Ces nombreuses attentes justifient une fois de plus l'existence même de notre Association, ainsi que la pertinence de notre positionnement sur tous les sujets liés à la route et au transport. Il nous appartient de structurer ces attentes dans un programme cohérent et ambitieux, mais également réaliste et réalisable. C'est donc l'objet de notre prochain Plan stratégique, qui couvrira la période 2020-2023, et dont les grandes lignes s'esquissent déjà, autour des thèmes infrastructures, mobilités, programmation, résilience, sécurité. Ce Plan est en cours de finalisation, et sera dévoilé en octobre 2019.

Yokohama a également été l'occasion de passer en revue les préparatifs de notre prochain Congrès mondial de la Route, qui se tiendra à Abou Dhabi du 6 au 10 octobre 2019. Nous avons reçu 612 résumés en réponse à notre appel à communications, organisé autour de 41 sujets - les résultats de leur évaluation viennent d'être annoncés, et il s'agit maintenant pour les auteurs de rédiger les articles complets. Cinq séances stratégiques aborderont les questions clés auxquelles nos membres doivent faire face. Par ailleurs, 13 « séances spéciales » ont été confirmées ; celles-ci nous associent à des organisations partenaires comme la Banque mondiale ou le TRB, et aborderont des sujets tels que la place des femmes dans les transports, intégrité, transparence ou encore résilience. De plus, nos hôtes des Emirats Arabes Unis ont décidé d'inviter les ministres à s'exprimer, lors de la séance inaugurale, autour des questions et possibilités que présentent l'intelligence artificielle, l'aménagement du territoire et les réseaux de transport du futur. Si j'ajoute que les exposants confirment toujours plus nombreux leur intention de participer à cet événement majeur, vous comprendrez que le 26ème Congrès mondial de la Route s'annonce d'ores et déjà sous les meilleurs auspices.

L'intérêt des rencontres entre personnes se confirme donc, même à une époque d'échanges électroniques incessants, et les séminaires et Congrès de l'Association visent à répondre à ce besoin. Une preuve de plus de la vitalité de ce secteur nous a été apportée par nos collègues de la République tchèque, de Malaisie et d'Australie, qui s'étaient tous trois portés candidats à l'organisation de notre prochain Congrès. Le Conseil de notre Association a eu l'honneur de passer en revue ces trois projets, et a finalement retenu la proposition de Prague, qui sera donc l'hôte du 27ème Congrès mondial de la Route, en 2023. Je m'associe ici à mes collègues membres du Conseil, et remercie chaleureusement ces trois pays pour les excellentes propositions qu'ils avaient bien voulu préparer.

En attendant, c'est à Abou Dhabi, en octobre l'an prochain, que je vous donne rendez-vous, mais avant même cela, à l'une des nombreuses activités que nous avons programmées pour l'année prochaine !

Je vous souhaite, dès à présent, une excellente fin d'année 2018.

Cordialement,

Claude Van Rooten