Projets bien préparés

Cette collection d'études de cas comprend 17 cas provenant de 10 pays différents participant à ce groupe de travail, plus un cas consacré à l'utilisation de la plateforme SOURCE dans la préparation de projets de transport. Il fait suite à notre premier rapport publié en 2021, dans lequel nous avons examiné l'ensemble des processus et des pratiques en vigueur dans les 10 pays. L'objectif de ce recueil est de fournir une variété d'exemples très pertinents issus de la vie réelle. Chaque cas décrit les bonnes pratiques mises en place dans un pays en mettant l'accent sur un aspect particulier de la préparation du projet.
Les études de cas fournissent des récits courts accompagnés d'illustrations et de photos afin de rendre la lecture facile et attrayante pour tous les décideurs et experts à la recherche de bonnes pratiques dans la préparation de leurs projets de transport.
Les études de cas présentées sont diverses dans leur portée, certaines traitent de projets routiers réels, tandis que d'autres se concentrent sur des aspects clés de la préparation des projets (par exemple, l'utilisation de la technologie BIM, l'utilisation de la plateforme SOURCE, la sécurité routière, la gestion des déchets, les marchés publics).
Une analyse détaillée a permis, d'une part, de trier les conclusions tirées des études de cas en fonction de divers éléments communs à la plupart d'entre elles et, d'autre part, d'identifier ceux qui peuvent être considérés comme des éléments clés d'une bonne préparation de projet. De plus, étant donné que le nombre limité d'études de cas portant sur les pays à revenus faibles et moyens (PRFM) peut avoir introduit un biais, et que d'autres éléments devraient être considérés spécifiquement pour ces pays, nous avons mentionné ces éventuelles lacunes lorsque nous l'avons jugé approprié.
Nous avons constaté que pour qu'un projet puisse être qualifié de bien préparé, les trois points essentiels suivants doivent être abordés :
•   La gestion des acteurs
•   La gestion des risques
•   Gestion de la communication
Outre les trois principaux sujets identifiés ci-dessus, d'autres sont abordés dans le rapport, qui peuvent également être significatifs : les dispositions institutionnelles, la passation de marchés, les ressources humaines et la dimension temporelle.
Enfin, de nouveaux outils peuvent contribuer à une meilleure préparation des projets, comme le BIM (Building Information Modeling). Une mention spéciale est faite de la plateforme SOURCE, qui devrait être mieux connue des autorités routières, avec un accent particulier sur les pays en développement et les PRFM.
Ces résultats clés sont toutefois soumis à des limitations :
•   Ce rapport n'inclut pas les pays à revenus moyens et faibles.
•   Aux fins de ce rapport, le projet commence au moment où la décision politique est prise de construire une infrastructure routière, jusqu'à la phase d'appel d'offres pour la construction .

Fiche d'information

  • Date : 2022
  • Auteur(s) : Groupe d'Etudes 1.1 / Task Force 1.1 / Grupo de Estudio 1.1 Projets bien préparés / Well-prepared Projects / Proyectos bien preparados
  • Domaine(s) : Planification / Gestion des risques routiers / Gestion des projets routiers / Sécurité routière / Exploitation des réseaux routiers
  • Type : 2022R12FR - Une collection d'études de cas de PIARC
  • Référence PIARC : 2022R12FR

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».