CEDR et PIARC ont signé un nouveau protocole d'accord

4 mars 2021

Dans le cadre de la conférence "Beyond a Tunnel Vision" organisée par la CEDR et le COB (NL) en novembre 2020, PIARC et la CEDR ont signé un nouveau protocole d’accord pour approfondir leur coopération et jouer sur les forces respectives des organisations. 

CEDR et PIARC ont signé un nouveau protocole d'accord

En novembre 2020, la CEDR et PIARC ont signé un nouveau protocole d'accord pour approfondir la coopération et jouer sur les forces respectives des organisations. Pour l'avenir, cela pourrait signifier une collaboration sur leurs programmes de recherche respectifs (Recherche collaborative pour la CEDR, Projets spéciaux pour PIARC).

La CEDR est une organisation d'administrations routières nationales européennes qui promeut l'excellence dans la gestion des routes. Ses quatre principaux objectifs sont d'aider les administrations routières nationales (ARN) à garder une longueur d'avance, de renforcer le rôle des ARN en tant que fournisseurs clés d'une mobilité efficace du point de vue de l'utilisateur final au sein du système de transport, de faciliter et d'optimiser l'utilisation efficace des ressources, d'utiliser au mieux les infrastructures existantes et, enfin, d'améliorer la sécurité et la durabilité des routes.

Lors de la cérémonie de signature virtuelle, le Secrétaire général de la CEDR, Steve Philips, a souligné "La CEDR apprécie énormément le réseau de collaboration de PIARC. Grâce à PIARC, nous avons un "guichet unique" pour le reste du monde, avec la possibilité d'échanger avec nos associations partenaires régionales, de comparer leurs expériences avec les nôtres en Europe et d'accéder à certains des cerveaux les plus brillants en matière d'infrastructure routière dans le monde".

Le Secrétaire général de PIARC, Patrick Malléjacq, a ajouté : "Nous partageons des informations sur nos projets et activités respectifs, afin de coordonner et d'éviter les chevauchements d'activités. Nous établissons des projets communs, dans certains cas. Par exemple, PIARC a consulté la CEDR lors de la préparation de son plan stratégique, nous travaillons avec les Nations Unies sur la sécurité routière en Tanzanie, etc."

Depuis la création de la CEDR à la fin des années 80, ils ont toujours coopéré étroitement avec PIARC, car les deux organisations partagent de nombreux objectifs. C’est un des nombreux partenariats de PIARC avec les « organisation routières régionales » tels que DIRCAIBEA en Amérique latine, AGEPAR dans les parties francophones de l’Afrique subsaharienne et REAAA en Asie, ou avec des organisations internationales comme l’ITF, l’OCDE ou la Banque mondiale.


Pour plus d'informations :

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».