Pourquoi et comment créer un centre de transfert de technologie des transports routiers ?

À mesure que les techniciens de la route ont trouvé des solutions aux difficultés et aux défis en matière de construction et d'exploitation de routes, ils se sont rendu compte qu'un pays voisin ou à l'autre bout du monde a développé des solutions susceptibles de trouver application au-delà du site d'origine.
De même, à mesure que les besoins de la société moderne en matière de déplacements connaissent un développement exponentiel, ils se sont rendu compte que le partage informel d'expériences et les arrangements fortuits ne sont peut-être pas les meilleures méthodes pour améliorer les routes et le transport routier.
Enfin, les budgets étant toujours insuffisants pour faire face aux dépenses, il incombe de plus en plus souvent aux organismes officiels et aux techniciens de la route de tirer profit des expériences menées ailleurs dans le monde, au lieu de «réinventer la roue» ou de refaire toujours les mêmes erreurs.

Le «transfert de technologie» est le processus qui consiste à mettre en oeuvre expériences, solutions, technologies et innovations ouvertement et à les partager librement. Il vise à utiliser les découvertes, développements ou expériences réalisés ailleurs et à les mettre en oeuvre localement. Les membres de l'AIPCR reconnaissent l'intérêt de ces types de centres et l'Association a mis en place un programme pour encourager la création de nouveaux centres.

Informations

  • Date : 2000
  • Auteur(s) : Comité technique 3 Routes dans les régions en développement / Technical Committee 3 Roads in Developing Regions
  • Domaine(s) : Général
  • Référence PIARC : 03.08.BFR
  • Nombre de pages : 38

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».