Obtention et maintien de l'uni des chaussées en béton

Si les revêtements en béton présentent par rapport aux chaussées souples des avantages bien connus (longévité, résistance aux déformations permanentes, etc.), on cite le plus souvent comme défauts principaux un certain manque de confort résultant d'un uni négligé ou encore un niveau élevé de bruit de roulement. L'évolution des techniques de construction des revêtements en béton, en particulier leur adaptation progressive aux machines à coffrages glissants, pose en permanence la question de l'obtention du meilleur uni possible. C'est dans ce contexte qu'à partir des études et des observations faites dans différents pays, le Comité technique AIPCR des Routes en Béton a décidé de rassembler les informations disponibles sur les facteurs qui conditionnent l'obtention d'un bon uni lors de la construction d'une chaussée en béton et sur les causes pouvant affecter son maintien pendant la durée de service de la chaussée ainsi que les moyens d'y remédier.

Informations

  • Date : 1991
  • Auteur(s) : Comité technique 7 Routes en Béton / Technical Committee 7 Concrete Roads
  • Domaine(s) : Chaussées routières
  • Référence PIARC : 07.03.BFR
  • Nombre de pages : 48

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».