Collisions de ponts et de tunnels par des véhicules hors gabarit

Ce rapport détaille les résultats d'une étude réalisée par Roughan & O'Donovan Ltd. (ROD) sous la supervision de PIARC, en réponse à un appel à propositions ouvert publié par PIARC pour la réalisation du projet spécial "Collisions de ponts et tunnels par des véhicules hors gabarit". L'objectif de l'étude était d'examiner les contre-mesures, les pratiques et les technologies éprouvées utilisées pour réduire l'incidence des collisions de véhicules hors gabarit avec les ponts et les tunnels, ainsi que les processus efficaces pour signaler et suivre avec précision les cas de collisions de ponts. Une attention particulière a été accordée aux pays à revenu intermédiaire inférieur, selon la classification de la Banque mondiale (Banque mondiale, 2021), dans le but de fournir des recommandations spécifiques à ces régions.
Le programme des projets spéciaux vise à répondre à des questions émergentes ou urgentes identifiées par les pays membres de PIARC sur une courte période (moins d'un an) dans un cadre international.
L'étude a consisté en un examen détaillé des causes, des conséquences et des mesures d'atténuation disponibles en relation avec le problème des collisions de ponts et de tunnels. Les données ont été recueillies par une combinaison d'enquêtes, d'entretiens et de recherches documentaires. Afin de développer une analyse de rentabilité, la situation économique a été évaluée au moyen d'une analyse coûts-bénéfices (ACB). Une méthodologie formelle d'ACB a été développée pour les exploitants routiers afin de discerner les meilleures pratiques d'atténuation pour un scénario donné. L'ACB a également été réalisée dans une approche globale afin de démontrer la méthodologie et de tirer des conclusions générales sur les mesures d'atténuation efficaces.
L'étude a formulé les recommandations suivantes à PIARC :
1.   PIARC devrait réaliser une étude de cas type, se concentrant sur un seul réseau ou une seule liste de structures, montrant comment les données requises peuvent être recueillies, et comment les utiliser dans une analyse détaillée des risques et une ACB pour décider des interventions appropriées.
2.   PIARC devrait se charger d’élaborer un guide de saisie des données pour les collisions de ponts et de tunnels, en coordonnant les données au niveau international pour mieux décrire l'analyse de rentabilité.
Alors que diverses recommandations ont été faites aux PFR (pays à haut revenu selon la classification de la Banque mondiale (Banque mondiale, 2021)) et aux PRFM individuellement en ce qui concerne l'atténuation physique, la principale conclusion de l'étude est que l'état actuel de la technique est de se diriger vers des pratiques d'atténuation basées sur le conducteur, telles qu'une meilleure éducation du conducteur, la publicité des conséquences et l'information de la législation en ce qui concerne le problème des collisions sur les ponts et tunnels. Le développement d'un panel multisectoriel devrait être formalisé à la fois dans les pays à faible et moyen revenu et dans les pays à haut revenu, permettant à tous les acteurs clés de travailler ensemble pour fournir une réponse coordonnée aux accidents de ponts et de tunnels.

Fiche d'information

  • Date : 2022
  • Auteur(s) : PIARC
  • Domaine(s) : Gestion des risques routiers / Exploitation des réseaux routiers / Chaussées routières / Ponts routiers
  • Type : 2022SP02 - Projet spécial PIARC
  • Référence PIARC : 2022SP02

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».