Les géosynthétiques au service d’infrastructures plus résilientes

Les catastrophes naturelles, telles que des conditions météorologiques extrêmes ou des événements sismiques destructeurs, peuvent provoquer d’énormes dégâts voire l’effondrement d’éléments d’infrastructures, entraînant même parfois de lourdes pertes humaines. En général, les talus et ponts aménagés forment une partie très fragile de l’infrastructure, particulièrement exposée au changement climatique. Les dommages géotechniques aux effets multiplicateurs résultent généralement de fortes précipitations et d’orages qui provoquent des inondations, puis l’affouillement des infrastructures.

  • Fiche d'information

    • Date : 2021
    • Auteur(s) : LENART Stanislav / TATSUOKA Fumio
    • Domaine(s) : Gestion du patrimoine routier / Terrassements, ouvrages en terre
    • Référence PIARC : RR389-053
    • Nombre de pages : 3
  • Cet article a été publié dans la revue Routes/Roads

    N° 389

    2e trimestre 2021 / Juin

    Résilience routière

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».