Architectes paysagistes des transports – Recherche sur la conception paysagère et environnementale dans la sphère publique

Aux États-Unis, les architectes paysagistes participent depuis bien longtemps à la planification et à la conception des espaces publics. De Central Park à New York au Memorial Franklin Delano Roosevelt à Washington D.C., la perspective et la sensibilité des architectes paysagistes ont grandement contribué à la réussite de la conception des espaces publics. Depuis peu, les architectes paysagistes s’impliquent de plus en plus dans la planification et la conception des systèmes de transport (rues, routes et grands axes en particulier) et s’imposent désormais comme une catégorie de praticiens spécifique : les architectes paysagistes des transports. Les architectes paysagistes des secteurs public et privé et les professionnels du transport ont su collaborer pour mettre en œuvre des concepts de systèmes de transport innovants. Le premier exemple remonte à 1870, avec la création de la Jamaica Avenue à Brooklyn (New York) par Frederick Law Olmstead et Calvert Vaux, suivie des parkways (grandes avenues) Bronx River (1923), Taconic River (1933), Blue Ridge (1940) et Arroyo Seco (1940-1953). L’Arroyo Seco Parkway, ouvert en grande partie en 1940, est remarquable à plusieurs titres : il s’agit de la toute première autoroute aux États-Unis, et il illustre la phase de transition entre les premiers parkways et les autoroutes modernes.

  • Fiche d'information

    • Date : 2020
    • Auteur(s) : ROBINSON Keith
    • Domaine(s) : Environnement / Général
    • Référence PIARC : RR387-014
    • Nombre de pages : 6
  • Cet article a été publié dans la revue Routes/Roads

    N° 387

    4e trimestre 2020 / Décembre

    Routes et paysages

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».