Le défi de la mise en œuvre des politiques nationales de type "système sûr"

Ce rapport apporte une contribution à la sécurité routière dans le monde sous forme d’une synthèse des politiques nationales et de la mise en œuvre du système de l'approche « système sûr ». Le rapport souligne également les mesures que les pays à revenu faible, moyen et élevé peuvent prendre pour accélérer la mise en œuvre d’un système sûr. Le rapport comprend un certain nombre de conclusions essentielles tirées d'un examen et d'une étude internationale des pratiques liées aux politiques et à la mise en œuvre du système sûr au niveau national, qui sont énumérées ci-dessous et développées plus en détail au sein du présent rapport. Celui-ci met l'accent sur les éléments de sécurité routière liés à l'infrastructure, tout en rappelant brièvement le contexte institutionnel et la gestion de la sécurité. Il faut comprendre qu'une approche réussie du système sûr ne se limite pas à des mesures sur les infrastructures, mais englobe aussi l'éducation, l'application de la loi, la gestion et les procédures institutionnelles pour réduire et prévenir les collisions routières.

Les agences routières sont encore confrontées à des défis majeurs et à des obstacles importants lorsqu'elles tentent de mettre en œuvre des politiques pour un système sûr. Les obstacles sont souvent l’obtention du soutien politique et des financements, le pilotage et l'information. Les éléments de la gestion sont la coordination et la disponibilité de personnel qualifié, et surmonter le manque de données sur les accidents et la connaissance de l'état de la route.

Il est encourageant de constater que les connaissances concernant le système sûr sont relativement élevées, et de nombreux pays ont maintenant adopté cette approche. Toutefois, seul un tiers des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête ont indiqué que leur pays avait réussi à mettre en œuvre une approche de système sûr. En ce qui concerne une infrastructure « système sûr », seulement la moitié des pays interrogés ont indiqué qu'ils avaient réussi à mettre en œuvre des objectifs spécifiques au niveau national, tandis que d'autres ont indiqué que ces objectifs étaient intégrés dans d'autres plans stratégiques.

La plupart des pays disposent de méthodes pour hiérarchiser les investissements en matière de sécurité routière et, de même, la plupart utilisent des méthodes différentes. L'approche la plus couramment utilisée est celle du rapport avantages-coûts, mais le potentiel d'amélioration, le rapport coût-efficacité et les taux d'accidents sont aussi couramment utilisés.

Informations

  • Date : 2019
  • Auteur(s) : Comité technique / Technical Committee / Comité Técnico C.1 Politiques et programmes nationaux de sécurité routière / National Road Safety Policies and Programs / Políticas y Programas Nacionales de Seguridad Vial
  • Domaine(s) : Sécurité routière
  • Référence PIARC : 2019R39FR
  • ISBN : 978-2-84060-599-7

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».