Bruit routier - Guide des meilleures pratiques

Ces dernières années, les connaissances sur les effets du bruit de la circulation sur la santé se sont considérablement améliorées. De nombreuses études ont montré que l'exposition à long terme au bruit de la circulation est associée à divers effets sur la santé, comme les troubles du sommeil, les maladies cardiovasculaires et la dépression. Bien qu'il subsiste des lacunes dans les connaissances concernant le risque pour des profils de bruit particuliers, il existe suffisamment d’éléments pour établir qu'une grande proportion de la population vivant dans les grands centres urbains court un risque en raison d'une expositions à des niveaux de bruit excessifs. En outre, il semble y avoir un effet de taille de la ville : la proportion de la population affectée négativement par le bruit augmente avec la taille de la ville.

On estime que le bruit dû au trafic coûte à l'économie de l'Union européenne environ 40 milliards d'euros par an, et que ce coût devrait augmenter à mesure que la proportion de la population exposée au bruit excessif du trafic augmente avec le temps, à mesure que la taille des villes augmente et que l'urbanisation augmente la densité de population. Actuellement, près de la moitié des Européens sont régulièrement exposés à des niveaux de bruit de la circulation potentiellement dangereux pour la santé.

Avec l'évolution de la technologie automobile et le déploiement rapide des systèmes de transport intelligents et des véhicules automatisés, on peut penser que le fardeau du bruit de la circulation sur la collectivité diminuera. Les véhicules sur batterie, par exemple, représentent la technologie la plus développée des véhicules électriques, mais leur pénétration n'est que de 2 à 3 % sur presque tous les marchés, à l'exception de la Norvège. De même, l'avenir des transports est clairement axé sur le rôle des véhicules automatisés, dont on prévoit qu'ils fonctionneront plus efficacement et dont on suppose généralement qu'ils permettront d'améliorer la sécurité. Néanmoins, étant donné que l'interface pneumatique/route est la source la plus importante de bruit de circulation, le déploiement de véhicules électriques et/ou automatisés ne devrait pas réduire le bruit de circulation.

Les avantages des véhicules automatisés pour l'ensemble du réseau masquent certains défis potentiellement importants. Les véhicules automatisés peuvent favoriser la dispersion de la population en réduisant les inconvénients des longs trajets. L'avenir prévisible n'est donc pas nécessairement celui d'une réduction du bruit dû à la circulation, mais celui d'une augmentation du nombre de personnes sur des zones plus étendues susceptibles d'être exposées au bruit dû à la circulation.

Par conséquent, la nécessité de gérer et de réduire le bruit du trafic est encore plus importante aujourd'hui. L'urbanisation croissante associée aux nouvelles technologies signifie que les interactions complexes entre les transports, l'aménagement du territoire et les résultats en matière de santé publique doivent être évaluées pour permettre des stratégies ou interventions efficaces.

Ce Guide des meilleures pratiques fournit un résumé des stratégies et une série d'outils à la disposition des agences routières nationales pour lutter contre le bruit dû à la circulation. Il résume les dernières recherches sur les impacts sanitaires et économiques du bruit dû à la circulation et, à l'aide d'une série d'études de cas, explique les diverses mesures d'atténuation disponibles pour réduire sensiblement les émissions sonores. Il s'agit par exemple de la planification (p. ex. tampons), de la conception des routes (déblais, tunnels et pentes), de l'utilisation de revêtements peu bruyants ou de pneus plus silencieux, de l'installation de barrières, ainsi que d'exigences législatives pour contrôler le bruit des pneus de véhicules ou des silencieux inefficaces.

Informations

  • Date : 2019
  • Auteur(s) : Comité technique / Technical Committee / Comité Técnico E.2 Prise en compte de l'environnement dans les projets routiers et l'exploitation / Environment Considerations in Road Projects and Operations / Consideraciones Medioambientales en Proyectos y Explotación de Carreteras
  • Domaine(s) : Environnement / Mobilité urbaine
  • Référence PIARC : 2019R36FR

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».