Approches innovantes dans la gestion d'infrastructures routières

La " gestion des actifs ", telle que définie dans les normes ISO 55000 et suivantes, vise à permettre à une organisation d'obtenir la valeur de ses actifs, de même qu’une approche structurée de la gestion de ces actifs en mettant l'accent sur la mise en œuvre de processus et d'activités de planification et de prise de décisions axés sur l'information et fondés sur les risques. Ainsi les objectifs organisationnels sont transformés en plans de gestion des actifs. Dans le contexte des infrastructures routières, les objectifs organisationnels sont étroitement liés aux objectifs de gestion du patrimoine d'infrastructure, afin d'assurer un service optimal aux usagers de la route. Suite à la nécessité d'établir des processus de planification et de prise de décision fondés sur les risques et axés sur l’information, les travaux du Comité technique (TC) D1 Gestion du Patrimoine se sont concentrés sur les méthodes et techniques innovantes afin de permettre de prendre des décisions fondées sur le risque encouru dans chaque scénario.

Chaque approche décisionnelle est basée sur les actifs existants, dont les relevés sont stockés dans une base de données dans la plupart des organisations. Le niveau de sophistication et de polyvalence de ce modèle, l’informatisation et la digitalisation de l'infrastructure routière, dépend d'une part des exigences organisationnelles et d'autre part des capacités techniques, organisationnelles et financières pour collecter, enregistrer et traiter les données nécessaires. Le niveau de polyvalence va d'une simple liste d'inventaire à une représentation géométrique 3D sémantiquement riche, comme par exemple la modélisation et digitalisation des informations (BIM). Dans ce rapport, deux chapitres traitent des méthodes utilisées pour collecter les données nécessaires à la création de la numérisation des infrastructures routières selon le paradigme habituel de distinction entre les données d'inventaire et les données sur l'état des lieux et comprenant aussi les risques encourus.

La gestion d'actifs comprend également la communication des objectifs de performance actuels, de l'état de l'infrastructure, de la planification des interventions, des besoins financiers, etc. aux gestionnaires, aux autorités et au grand public. Ce sujet fait l'objet d'un chapitre distinct. La révolution numérique a ouvert de nouvelles possibilités d'accès et d'utilisation des données sur l'infrastructure et les services routiers. Fournir un accès facile à l'information est dans le meilleur intérêt des organisations routières car cela aide les autorités et le grand public à comprendre et à apprécier l'importance pour la société d'une infrastructure routière.

Informations

  • Date : 2019
  • Auteur(s) : Comité technique AIPCR D.1 - Gestion du patrimoine routier/ PIARC Technical Committee D.1 - Management of road infrastructure assets
  • Domaine(s) : Gestion du patrimoine routier
  • Référence PIARC : 2019R19FR
  • ISBN : 978-2-84060-540-9
  • Nombre de pages : 108

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».