Thème Stratégique A - Gestion et finance

L’objectif de ce Thème stratégique est d’encourager le développement de politiques et de stratégies aptes à assurer le bon fonctionnement des administrations de transport, à mesurer les performances, et à adopter des mécanismes de financement répondant aux besoins en constante évolution de la communauté des transports. Il s’agira d’apporter des exemples de bonne gouvernance, de gestion de la performance, de méthodes d’évaluation et de mettre en lumière les efforts des administrations de transport en matière de prise en compte et de gestion des risques, ainsi qu’en matière d’introduction de stratégies de transfert de connaissances entre services fonctionnant à différents niveaux de gouvernement.

Comités techniques

Groupes d'Étude


Vue d’ensemble

Le Thème stratégique Gestion et Finance comprend trois (3) Comités techniques et deux (2) Groupes d’Étude. Le Thème stratégique A rassemble des sujets liés aux politiques et aux stratégies que les administrations développent et promulguent.

Les restrictions budgétaires et la concurrence pour les ressources correspondantes exigent des administrations routières qu’elles mettent en œuvre des pratiques et des outils de mesure de la performance pour étayer les décisions d’investissement et de politique. La mesure de la performance des administrations routières illustre cette nouvelle donne et l’influence accrue des parties prenantes et du regard des médias accentue l’importance de la bonne gouvernance et les mesures anti-corruption efficaces revêtent une importance cruciale. Le Comité technique A.1 (Performance des Administrations de transport) formulera des recommandations sur ces sujets, sur la base de l’expérience des pays membres à différents stades de développement.

Les investissements routiers peuvent générer d’importants avantages sociaux et économiques, et participer ainsi à améliorer la qualité de vie. La prise en considération de ces avantages dans le processus d’évaluation est d’une grande aide aux décideurs afin de fixer les priorités compte tenu de ressources disponibles limitées. Le Comité technique A.2 (Aspects économiques des réseaux de transport routier et développement social) étudiera les nouvelles évolutions sur cette thématique ainsi que sur les méthodes ex-post de suivi de projet, en montrant comment les résultats sont utilisés.

L’évaluation et la gestion des risques sont fondamentales pour les activités des administrations de transport. Le Comité technique A.3 (Gestion des risques) étudiera le rôle de la gestion des risques et sa répartition au niveau organisationnel et au niveau des projets.

Étant donné que les ressources budgétaires ne suivent pas toujours le rythme des besoins d’investissement, les administrations sont à la recherche d’outils de financement innovants pour faciliter la réalisation des projets. Péages, redevance d’accès, et autres sources de recettes basées sur les projets, en combinaison avec les nouveaux mécanismes financiers, peuvent augmenter sensiblement la capacité des gouvernements à réaliser des projets routiers. Ces enjeux seront étudiés au sein du Groupe d’Étude A.1. (Financement innovant)

Dans de nombreux pays, la gestion efficace des réseaux routiers dépend des efforts coordonnés entre les administrations nationales et locales. Des partenariats actifs peuvent être un moyen de développer la formation et de diffuser des informations qui, à défaut, n’auraient pas pu être accessibles à l’ensemble des professionnels. Le Groupe d’Étude A.2 (Coordination entre les autorités nationales et infranationales) étudiera les pratiques couronnées de succès dans des pays à différents stades de développement.

Ce site utilise des cookies afin d'optimiser son fonctionnement. En cliquant sur le bouton "Accepter", vous acceptez de naviguer sur notre site web sans modifier les paramètres de vos cookies et vous acceptez leur utilisation.