Éditorial - Infolettre mai 2018

Patrick Mallejacq, Secrétaire général

Chers lecteurs,

Les activités de notre Association sont structurées par un plan stratégique de 4 ans qui reflète les priorités des membres de l'Association. C'est aussi un outil de gestion nécessaire pour piloter les activités de nos 1 200 experts internationaux. Un des thèmes qui a émergé il y a plus de 20 ans et qui reste à l'avant-garde de nos priorités est la sécurité routière.

Au fil des années, l'AIPCR a développé un corpus étendu de connaissances au travers de ses rapports techniques et manuels qui couvrent l'ensemble des questions : méthodologies pour les audits et les inspections de la sécurité routière, lignes directrices pour les mesures correctives, rapport sur la lutte contre l'inattention et la fatigue des conducteurs, recommandations sur la meilleure prise en compte des facteurs humains dans la conception et l'exploitation des routes, etc. Ces rapports ainsi que notre manuel en ligne sont disponibles gratuitement et fournissent les meilleures pratiques internationales, des outils, des études de cas, des listes de contrôles ... qui peuvent être utilisés par tous les pays quel que soit leur stade de développement.

A l'AIPCR, nous sommes convaincus que les opérateurs et les gestionnaires de routes ont un rôle clé à jouer en ce qui concerne la sécurité routière de leurs usagers et de leurs travailleurs. L'infrastructure routière est impliquée, au même titre que le véhicule et le conducteur, dans la fourniture d'un système de transport sûr. Un message clé de l'Association mondiale de la Route est que des solutions existent et devraient être mises en œuvre dans tous les cas. Nous recommandons à tous nos membres de mettre en œuvre ces méthodes sur chacun des aspects de la route et d'élaborer des cours de formation pour les planificateurs routiers, les concepteurs de routes, les gestionnaires de routes et les enquêteurs sur les accidents.

Ces efforts ont été une fois de plus reconnus par les Nations Unies, lorsqu'ils ont mentionné le manuel de sécurité routière de l'AIPCR dans leur projet de résolution A/RES/72/271 « Améliorer la sécurité routière mondiale » adopté le 12 avril 2018. C'est un honneur. En avril, nous avons également participé au Sommet du Forum International des Transports à Leipzig, en Allemagne, pour promouvoir l'utilisation de nos outils de connaissance. Le thème du Sommet était « Sécurité et sûreté des transports » et le stand de l'AIPCR a rencontré un franc succès !

Enfin, notez que l'appel à communications pour le 26ème Congrès mondial de la Route est ouvert ! Nous invitons les expert(e)s du monde entier à y contribuer, et à se retrouver à Abou Dhabi en octobre 2019.

Cordialement,

Patrick Malléjacq

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».