Éditorial - Infolettre février 2018

Patrick Mallejacq, Secrétaire général

Chers lecteurs,

Avec l'approche du Congrès international de la Viabilité hivernale, toute l'équipe se prépare à vous accueillir à Gdańsk, du 20 au 23 février prochain. Le 15ème Congrès se présente sous les meilleurs augures, avec déjà de nombreuses inscriptions, 11 pavillons nationaux et 21 équipes candidates au Concours international de chasse-neige. Ce sera donc une excellente occasion d'échanger entre experts et praticiens, lors des 38 séances techniques, des 5 séances d'affiches... et lors des rencontres conviviales que nos hôtes polonais nous préparent. Connectez-vous sur https://aipcrgdansk2018.exposupport.pl/en-us/buy-ticket si vous n'êtes pas déjà inscrit !

Pour l'Association, il est essentiel de faire connaître nos productions et d'échanger avec nos membres et partenaires, et je voudrais citer succinctement ici quelques-uns des événements auxquels nous contribuons, en complément donc de nos propres Congrès AIPCR :

  • Rencontre annuelle du TRB, à Washington (États-Unis d'Amérique) en janvier : notre collègue John Milton (Washington State DoT et membre du Comité C.1) a organisé une session sur la sécurité routière et les produits de l'AIPCR, lors de laquelle j'ai eu le plaisir d'intervenir ; un webinaire est prévu sur le même sujet en avril.
  • Aurora Summit 2018, à Olos (Finlande) en janvier : notre Président a partagé, lors de la conférence d'ouverture de cet écosystème, nos perspectives et travaux en matière de conduite automatisée.
  • PPRS 2018, à Nice (France), en mars : l'AIPCR sera présente en force au sommet mondial de l'entretien routier (Pavement Preservation Recycling Summit), dédié à un sujet qui est au cœur des préoccupations des autorités et exploitants routiers à travers le monde, celui de l'entretien et de la gestion du patrimoine.

Enfin, l'AIPCR est heureuse d'avoir été invitée à rejoindre le consortium de SuM4ALL, initiative de la Banque mondiale qui vise à faciliter la mise en œuvre des Indicateurs du Développement global (« SDGs ») par une contribution active du secteur du transport. Nous aurons à cœur d'y partager tous les atouts du secteur de la route et du transport routier, et de contribuer à l'échange des meilleures pratiques, et de répondre ainsi aux attentes des pays à revenu faible ou intermédiaire, qui sont une des cibles privilégiées de l'Association.

Cordialement,

Patrick Malléjacq

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».