Éditorial - Infolettre août 2018

Patrick Mallejacq, Secrétaire général

Chers lecteurs,

La stratégie actuelle de l'Association nous enjoint de promouvoir la coopération, notamment l'échange de connaissances et des projets conjoints, avec des associations régionales d'administrations routières, et avec des organisations internationales ayant des objectifs apparentés. Plusieurs actions ont pu être engagées en ce sens, et notre plan d'actions connaît un nouveau souffle grâce à l'arrivée de Kajsa Ström, mise à disposition par la Suède comme Conseillère technique chargée des partenariats. Je voudrais citer :

·Les deux groupes d'étude avec les pays francophones d'Afrique subsaharienne, dont les rapports seront bientôt publiés, sur les Normes de conception géométrique et structurelle pour les autoroutes transafricaines et la Mise à jour des recommandations pratiques de conception des chaussées à l'intention des pays d'Afrique francophone ;

  • Les quatre groupes de travail latino-américains, qui alimentent et relaient nos réflexions en matière de Conception et exploitation d'infrastructures routières plus sûres, de Gestion du patrimoine, de Chaussées, de Gestion des catastrophes ;
  • Les échanges riches avec la CEDR, la DIRCAIBEA et les autres organisations routières régionales ;
  • Les actions avec le TRB des Etats-Unis d'Amérique, par exemple en matière de sécurité routière ; j'ai d'ailleurs récemment eu l'honneur d'être nommé membre du Comité international du TRB ;
  • Les réflexions en cours avec EUPAVE et ISCP, qui pourraient mener à des travaux en commun sur les chaussées en béton ;
  • Les échanges avec l'OCDE/FIT, qui participe à notre Comité technique sur la sécurité routière, nous sollicite régulièrement pour son Forum annuel, et nous associe à son prochain atelier sur « L'usage intelligent de la chaussée » qui aura lieu au Japon en octobre ;
  • Les développements autour de la plateforme HDM-4, qui nous associent à la Banque mondiale, à la Banque asiatique de développement et au DFID (Royaume-Uni) ;
  • Les contacts en cours avec FISITA, la Fédération Internationale des Sociétés d'Ingénieurs des Techniques de l'Automobile ;
  • La réunion prochaine du comité de pilotage du Manuel en ligne sur la sécurité routière, à Genève en octobre, qui conseillera l'Association sur les orientations à prendre ;
  • Etc.

L'Association a également décidé, comme cela avait été fait il y a quatre ans, de consulter tous ses partenaires, pour nourrir la réflexion en cours autour de la préparation du prochain Plan stratégique, qui couvrira la période 2020 - 2023.

Enfin, ces mêmes partenaires sont d'ores et déjà invités à tirer parti du prochain Congrès mondial de la Route, qui se tiendra à Abou Dhabi du 6 au 10 octobre 2019. Ils peuvent bien sûr y exposer leurs services et démarches, y tenir des réunions en propre, et également proposer des « Séances spéciales ». Ces dernières sont partie intégrante du programme du Congrès, et visent à élargir nos réflexions au-delà des thèmes qui nous mobilisent traditionnellement. La liste de ces séances sera arrêtée en octobre prochain.

Par cette stratégie visionnaire, l'AIPCR met ainsi en œuvre, elle aussi, l'injonction humaniste de Paul Valéry : Mettons en commun ce que nous avons de meilleur et enrichissons-nous de nos mutuelles différences. Si vous souhaitez coopérer avec l'Association, contactez-nous !

Cordialement,

Patrick Malléjacq

Ce site utilise des cookies afin d’optimiser son fonctionnement. Ils vous permettent d'accéder en toute sécurité à votre espace personnel et de télécharger nos publications. Vous acceptez leur utilisation en cliquant sur le bouton « Accepter ».