Découvrez les dernières publications de l'AIPCR !

Découvrez les premières publications du cycle de travail 2016 - 2019 de l'Association mondiale de la Route (AIPCR). Elles sont disponibles dans une ou plusieurs des trois langues de travail de l'Association qui sont le français, l'anglais et l'espagnol, et sont publiées après un exercice méticuleux de validation et de contrôle qualité.

Restez attentifs, beaucoup d'autres seront bientôt disponibles !

Gestion de l'information sur les catastrophes à l'intention des administrateurs des routes

Ce rapport a identifié la "gestion de l'information sur les catastrophes" et la "gestion des catastrophes avec le public" comme des technologies actuelles importantes pour gérer les catastrophes en s'adaptant aux changements de la société. Le rapport a mis en lumière quelques études de cas sur les meilleures pratiques pour améliorer les technologies de gestion en cas de catastrophe. Par conséquent, cette information serait très bénéfique non seulement pour les pays à risque de catastrophe, mais aussi pour les pays, en particulier les PRFM, pour améliorer les structures de gestion des situations catastrophiques.

Développement international des méthodes d'application des fondants routiers - État de l'art et meilleures pratiques

Le comité technique viabilité hivernale de l'AIPCR a mené une enquête sur la maintenance hivernale dans les pays représentés à l'AIPCR. Les domaines enquêtés étaient les normes d'entretien hivernal, le type de produits chimiques de déglaçage et les méthodes d'application. Outre le développement en cours, des projets de recherche et des directives ont également été compilés.

Le document résume les conclusions et les analyses les plus importantes, ainsi que les différentes normes et techniques d'entretien hivernal. Le document aborde également des questions en suspens telles que la limite de la saumure à basses températures et donne un aperçu des développements futurs.

Les STI à faible coût

L'objectif de ce rapport est de réaliser une étude approfondie du concept des STI à faible coût afin d'en clarifier la définition et d'examiner tous les aspects connexes : domaines d'application, chaine d'acteurs et chaine de valeur, modèle économique et coûts, architecture du système, qualité de service, résilience, aspects réglementaires, vie privée et standardisation. Sur tous ces aspects, chaque fois que c'est possible, la comparaison entre l'approche traditionnelle et l'approche bas coût est abordée.

Pour que ce document soit plus qu'un guide théorique, nous avons essayé de l'ancrer dans la réalité du terrain en l'illustrant par douze études de cas qui sont disponibles dans un recueil séparé.

Ainsi, ce rapport peut être considéré comme un guide pour les praticiens pouvant les aider à prendre les meilleures décisions lorsqu'ils envisagent de déployer un service basé sur une solution à faible coût.

Contribution à l'amélioration des directives générales pour l'aménagement, la construction/reconstruction, la réhabilitation et l'entretien du réseau des autoroutes Transafricaines - (Annexe II)

L'objectif poursuivi est de procéder à une relecture, dans le but de son amélioration, de l'Annexe II intitulé « DIRECTIVES GENERALES POUR L'AMENAGEMENT, LA CONSTRUCTION/RECONSTRUCTION, LA REHABILITATION ET L'ENTRETIEN DU RESEAU DES AUTOROUTES TRANSAFRICAINES » de l'accord intergouvememental pour l'harmonisation des normes et standards sur le réseau des autoroutes transafricaines.

Intégration de la gestion de l'entretien hivernal au sein des organismes et entre eux : études de cas

Le Comité technique B.2 de l'AIPCR, " Viabilité hivernale ", par son groupe de travail B.2.1, " Gestion des transports pendant les événements hivernaux ", a été chargé d'identifier des exemples remarquables de coopération au sein et entre les agences responsables de la gestion de la viabilité hivernale.

Au total, dix études de cas ont été reçues de sept pays : République tchèque (1 étude de cas), Japon (3 études de cas), Norvège (2 études de cas), Pologne (1 étude de cas), Écosse (1 étude de cas) et États-Unis (2 études de cas).

Quatre de ces études de cas représentent des efforts de gestion concertée au sein de l'organisme et six de ces études représentent des efforts de gestion concertée inter-institutions (dans certains cas, internationaux).

Introduction au concept de FMDS pour l'exploitation de tunnels routiers

L'objectif de ce rapport est de fournir une première introduction au concept FMDS. Il explique d'abord pourquoi et quand le concept doit être appliqué dans le contexte de l'exploitation d'un tunnel routier, puis décrit comment le concept peut être mis en œuvre en s'appuyant sur la norme EN 50126.

Le rapport donne également une vue d'ensemble des normes/directives existantes dans le monde qui sont basées sur les principes de FMDS. Il fournit les résultats d'une enquête internationale menée par le groupe de travail sur la manière dont les exploitants de tunnels routiers prennent actuellement en compte les aspects de fiabilité, de disponibilité, de maintenabilité et de sécurité dans leurs pays respectifs.

Prévention et réduction des accidents en tunnels

Le présent rapport présente et recommande les mesures techniques et organisationnelles envisageables, pour réduire la probabilité (prévention) ou les conséquences mécaniques (atténuation) des accidents liés aux tunnels, c'est-à-dire les accidents dans lesquels les caractéristiques spécifiques du tunnel jouent un rôle que ce soit dans la cause ou les effets.

Les mesures présentées sont issues de publications, de l'expérience des membres du groupe de travail et d'une enquête internationale sur des études de cas d'accidents réels en tunnel. Cette enquête a été réalisée en interrogeant des exploitants et d'autres experts dans divers pays.

Guide pratique de dimensionnement des chaussées pour les pays tropicaux

Le présent rapport établi par un groupe d'étude conjoint AIPCR/AGEPAR formule un ensemble de recommandations pour l'actualisation du guide de 1984 et l'établissement de nouvelles règles techniques de conception des chaussées pour les pays francophones d'Afrique sub-saharienne.

Les bonnes pratiques en matière de politiques de transport multimodal de marchandises et de gestion des poids lourds sur les autoroutes

Le bon fonctionnement de la logistique et des systèmes de transport de marchandises est crucial pour une économie prospère et une société prospère. Le Comité technique sur le fret de l'Association mondiale de la Route/AIPCR B4 examine les questions relatives au transport multimodal et routier de marchandises et passe en revue les pratiques liées à la gestion des camions et à l'efficacité énergétique du transport des marchandises.

Systèmes de routes électriques : une solution pour l'avenir ?

Il est de plus en plus probable que les véhicules électriques joueront un rôle majeur dans l'avenir du transport routier. Bien qu'il existe des véhicules électriques commerciaux, leur utilisation a été limitée en raison des coûts d'achat élevés, de l'autonomie limitée des batteries et du manque de commodité de chargement. En outre, alors que des développements sont en cours, les chaînes de traction électrique et hybride doivent encore être efficacement intégrées aux poids lourds. Les systèmes de routes électriques, une branche des technologies qui permettent aux véhicules de se recharger en mouvement, constituent une nouvelle façon de surmonter ces défis. Il existe peu d'information sur le rendement comparatif des solutions d'ÉRF, l'état de préparation du marché, les coûts et les questions de mise en œuvre. cette fin, l'Association mondiale de la route (AIPCR) a chargé TRL d'entreprendre une étude de pointe et une étude de faisabilité des concepts de l'ERS, en se concentrant sur la mise en œuvre de l'ERS du point de vue d'une administration des routes.

Recherche sur les défaillances imprévues d'infrastructures

Ce rapport émane de l'organisme de l'AIPCR chargé des projets spéciaux, instrument de l'AIPCR pour réagir rapidement aux défis rencontrés par les pays membres de l'AIPCR.

Il présente 15 études de cas de défaillances imprévues d'infrastructures (DII) identifiées à travers le monde. Dans le cadre dans ce rapport, les DII sont définies comme les cas de défaillance* affectant un équipement considéré en bon état et bien entretenu.

Les données des études de cas issues des entretiens et des enquêtes en ligne ont été évaluées pour identifier les enseignements pouvant servir aux administrations routières pour la préparation, l'intervention et la remise en service en cas de DII. Nos résultats et conclusions ont été associés à chacune des quatre étapes du cycle de gestion des incidents : prévention, préparation, intervention et remise en service.

Etablissement de statistiques routières internationales de l'AIPCR (2014-2018)

Les administrations routières de nombreux pays doivent faire face à des nombreuses difficultés, sous contrainte budgétaire : investir dans l'extension de leur réseau routier, entretenir et réhabiliter des routes existantes vieillissantes, remise en service des routes après des catastrophes de grande envergure, et créer un environnement routier sûr.

Techniques d'inspection et d'Évaluation des dommages - Études de cas

Le comité technique D.3 de l'AIPCR, traitant des ponts, publie à destination des gestionnaires d'ouvrages d'art une compilation d'études de cas illustrant la prise de décisions pour garantir la sécurité des usagers dans le cas de situations dégradées d'origine accidentelle ou liées à l'apparition de désordres. Cette compilation porte sur 28 études de cas provenant de 15 pays différents.

Cette étude de cas fournit des exemples de situations dégradées durant lesquelles le gestionnaire est confronté à des dégradations ou des désordres dans deux circonstances principales. En premier lieu, de désordres très progressifs et en second lieu, de dommages instantanés.

Utilisation de drones pour la collecte de données à distance pour les infrastructures routières

Du Canada à la Tanzanie, les autorités de transport usent de systèmes aériens sans pilote (SASP), également connus sous le nom de drones, afin de recueillir des données, de concevoir et de construire des infrastructures routières, d'inspecter des ponts, de protéger les routes des avalanches et des glissements de terrain, d'identifier les risques zones urbaines présentant des risques d'inondation, de reconstituer des scénarios d'accident, et de surveiller la circulation et l'état des routes.