À vos agendas ! La Tanzanie accueillera le Séminaire international «Le dynamisme des pays à faible revenu face à la quatrième révolution des transports»

Arusha (Tanzanie), 14 - 16 novembre 2018

Du 14 au 16 novembre 2018, le Séminaire international « Le dynamisme des pays à faible revenu face à la quatrième révolution des transports » organisé par le Comité technique A.2 (Aspects économiques des réseaux de transport routier et développement social) de l'Association mondiale de la Route (AIPCR) et le gouvernement de Tanzanie, se tiendra à Arusha.

Pour les pays de l'Europe occidentale et de l'Amérique du Nord, la révolution industrielle a notamment été la conséquence des progrès fulgurants des transports. L'apparition des transports mécanisés s'est traduit par le développement des voies de communication (voies navigables, terrestres, ferrées et aériennes). Au 19e siècle, les transports connaissent ainsi une révolution dont on peut distinguer trois étapes essentielles : le train vers 1830, la navigation à vapeur vers 1850, l'automobile et l'aviation autour de 1900.

La quatrième révolution des transports s'appuie sur la révolution numérique. Elle diffère totalement des précédentes par sa vitesse, sa portée et son impact, et évolue à un rythme exponentiel. De plus, elle bouleverse presque tous les secteurs d'activité, partout dans le monde. L'ampleur et l'importance de ces changements annoncent la transformation de systèmes entiers de production, de management et de gouvernance.

Le séminaire se concentrera sur les pays à faible revenu. Ces pays luttent avec des défis liés aux quatre révolutions. Ils constituent des espaces politiques dynamiques. Dans ces espaces complexes, le secteur des transports s'imbrique avec l'agriculture, la santé, l'éducation et bien d'autres encore. Le séminaire examinera cette complexité au travers des problèmes, des acteurs et des plateformes qui lui sont associés.

À la suite d'un appel à communication lancé par le Comité technique A.2 de l'AIPCR, les articles retenus pour le séminaire porteront sur des thèmes tels que l'élaboration de la politique d'aménagement des infrastructures routières, la fourniture de l'infrastructure et l'évaluation de l'investissement.