XIXe Congrès mondial de la Route - Marrakech 1991 - Rapports nationaux

Liste des questions

Question 1 : Politiques routières

Question 2 : Construction et Entretien

Question 3 : Exploitation et Gestion

Question 4 : Sécurité

Question I : Politiques routières.

  • A. Planification
    1. Politique de transport et de mobilité, y compris les différents systèmes de transport (transport routier et public, transport aérien, par eau et par rail, pipelines, etc.) et les interactions éventuelles (par exemple, parcs de dissuasion, etc.)
    1.1 Evolution et prévision des besoins (nouvelles liaisons, tunnels, etc.)
    1.2 Coordination des administrations publiques concernées
    1.3 Accessibilité et impact sur l'environnement
    1.4 Conséquences de la non-réalisation des projets routiers
    1.5 Politique d'entretien (y compris l'aspect financier et énergétique)
    1.6 Participation des piétons et des cyclistes dans la politique routière et la mobilité
    2. Influences actives sur la circulation routière : moyens, possibilités (par exemple, mesures de réduction de la circulation, etc.)
    3. Distinction entre investissements d'exploitation et investissements stratégiques
    4. La planification proprement dite
    4.1 Solutions concrètes (nouvelles liaisons, tunnels, etc.)
    4.2 Règles pratiques pour les autorités politiques
    4.3 La planification des routes urbaines, des routes interurbaines, des routes rurales
  • B. Evaluation
    1. Systèmes optimaux de financement
    2. Etudes multicritères (par exemple, coûts-bénéfices, mesures de sécurité, etc.)
    3. Influence sur l'environnement
    4. Post-évaluation
  • C. Financement
    1. Financement de la construction routière : public, privé, mixte
    2. Financement de l'entretien routier : public, privé, mixte
    3. Remboursement des investissements routiers
    3.1 Aperçu des procédures appliquées
    3.2 Remboursement du financement public (par taxes, impôts, péages, etc.)
    3.3 Remboursement du financement privé
    3.4 Remboursement du financement mixte
    3.5 Remboursement du financement et compensation des coûts d'infrastructure, subventions
    4. Pays en développement
    4.1 Financement des projets routiers, renouvellement et entretien: les organismes financiers internationaux, les instances locales...
    4.2 Influence du système de financement sur la stratégie et la planification.
    4.3 Privatisation de la construction et de l'entretien routier (péage, licences,...)
    5. Exemples concrets de systèmes de financement déjà appliqués et expériences acquises
  • D. Stratégies
    1. Stratégie spécifique pour les pays en développement
    1.1 Stratégie d'allocation de ressources entre constructions nouvelles et entretien.
    1.2 Politiques nationales dans le contexte de difficultés budgétaires.
    2. Sensibilisation de l'opinion publique sur les avantages des investissements routiers (par exemple, amélioration de la sécurité, développement économique régional fondé sur les études multicritères, réalisation de l'aménagement requis par les études d'impact sur l'environnement, etc.)
    3. Stratégie d'entretien et banques de données routières comme support aux autorités responsables.
    3.1 Approche intégrée
    3.2 Entretien en régie
    3.3 Entreprises privées et politique d'entretien
    3.4 Post-évaluation

Pages 0-100 (16585 Ko)

Pages 101-210 (16665 Ko)

Pages 211-320 (16574 Ko)

Pages 321-428 (18293 Ko)

Pages 429-504 (11723 Ko)

Question II : Construction et Entretien.

  • 1. Questions générales
    Dans la conception, la construction, l'entretien et l'exploitation, prise en compte des facteurs suivants :
    1.1 Optimisation du coût global
    1.2 Environnement
    1.3 Moyens pour assurer une coopération étroite entre les responsables des différents domaines
    1.4 Systèmes d'assurance de la qualité
    1.5 Construction et entretien sous circulation : influence sur le choix des solutions
  • 2. Terrassements et drainage interne
    2.1 Reconnaissances géotechniques et méthodes de contrôle in situ (développement, utilisation et interprétation)
    2.2 Sols et matériaux (y compris matériaux marginaux) : classification, critères de choix, performances
    2.3 Utilisation de matériaux géosynthétiques (géotextiles, etc.) pour le renforcement des sols et le drainage
    2.4 Terrassements en conditions difficiles : en milieu désertique, remblais sur sols mous, déblais en matériaux instables
  • 3. Conception des chaussées
    3.1 Nouvelles méthodes de dimensionnement (prenant en compte la chaussée, les terrassements, le drainage, etc.)
    3.2 Suivi des performances de la chaussée in situ et comparaison avec les prévisions, comportement à long terme
    3.3 Méthodes de mesure des charges excessives et prise en compte de leurs effets dans le dimensionnement
  • 4. Construction
    4.1 Liants modifiés (y compris dans les mélanges bitumineux) : utilisation et performances
    4.2 Revêtements de chaussées en couches inhabituellement minces
    4.3 Contrôle et construction :
    - méthodes modernes mécanisées
    - méthodes à forte utilisation de main-d'œuvre
    4.4 Routes en milieu désertique, tropical, montagneux
  • 5. Entretien : techniques d'entretien et de réhabilitation, y compris le drainage ; bilan des expériences :
    5.1 Routes revêtues
    5.2 Routes non revêtues
  • 6. Autres innovations pour l'ensemble du domaine de la Question II (non mentionnées explicitement dans les thèmes précédents, comme par exemple les ponts, les tunnels, les équipements)

Pages 0-118 (18776 Ko)

Pages 119-221 (17424 Ko)

Pages 223-332 (18587 Ko)

Pages 333-428 (16111 Ko)

Pages 429-526 (17091 Ko)

Pages 527-615 (13824 Ko)

Question III : Exploitation et Gestion.

A- Circulation et gestion de la circulation
1 - Surveillance et gestion de la circulation
2 - Communication avec le conducteur, et entre le conducteur, le véhicule et 1'infrastructure.
2.1 Signalisation routière (fixe et à messages variables)
2.2 Guidage des véhicules et des conducteurs
2.3 Régulation de la circulation
2.4 Perception automatique des péages
3 - Gestion des incidents
3.1 Systèmes de gestion des Incidents
3.2 Etablissement du constat
3.3 Enlèvement des véhicules (problèmes techniques et légaux)
3.4 Enlèvement des marchandises (matières dangereuses)
4 - Accroissement de la capacité des routes
4.1 Réglementation ( stationnement, voies, etc. )
4.2 Votes prioritaires et réversibles
4.3 Limitations des accès
4.4 Co-voiturage
4.5 Politique des tarifs pour la gestion de la circulation
5 - Réduction des effets négatifs des travaux routiers sur la circulation
5.1 Coordination des ouvertures de chantier
5.2 Gestion de la circulation sur le chantier
6 - Application de la règlementation sur les dimensions et le poids des véhicules
7 - Transport des matières dangereuses
8 - Routes urbaines et de rase campagne supportent un trafic mixte, motorisé et non motorisé.
9 - Gestion des tunnels (éclairage, ventilation)
10 - Rétablissement des communications après les catastrophes naturelles (tremblements de terre, glissements de terrain, avalanches, etc... ).

B. Informations pour la gestion routière
1. Techniques et matériel de recueil des donnée
1.1 Caractéristiques de la circulation
1.2 Etat de la chaussée
1.3 Etat des ouvrages d'art
2. Banques de données routières
2.1 Stockage (matériel, localisation et possibilités d'accès)
2.2 Validation et vérification des données

C. Systèmes de gestion routière
1. Modèles de comportement des chaussées (portance, résistance ou dérapage, uni )
2. Analyse des coûts pendant la durée de vie
3. Systèmes de programmation et de gestion de l'entretien
4. Modèles dérivés du modèle HDM
5. Gestion des ouvrages d'art (ponts et tunnels)

D. Autres Innovations en matière de circulation et de gestion

Pages 0-110 (15302 Ko)

Pages 111-211

Pages 212-308

Pages 309-406

Pages 407-497

Question IV : Sécurité.

  • 1. Généralités
    Les situations en milieu urbain et non urbain seront distinguées en tenant compte notamment des usagers motorisés et non motorisés.
    1.1 Présentation des objectifs :
    - réduire les accidents matériels et corporels
    - aider les décideurs à définir des politiques de sécurité
    1.2 Efficacité économique des mesures prises pour atteindre les objectifs.
    1.3 Impact social et sur l'environnement des mesures de sécurité.
    1.4 Qualité et efficacité des méthodes utilisées pour communiquer les résultats de l'examen des problèmes de sécurité.
    1.5 Exigences pour les gestionnaires du réseau routier et pour les utilisateurs.
  • 2. Evaluations statistiques et objectifs
    2.1 Méthodes de recueil de données fiables et appropriées, y compris statistiques nationales et études détaillées d'accident.
    2.2 Etablissement d'indicateurs clés, tels que le taux d'accidents usuels et autres indicateurs (en relation, par exemple, avec les conditions météorologiques ou avec des catégories spécifiques d'usagers).
    2.3 Interprétation quantitative et qualitative des données pour définir des politiques et des stratégies.
    2.4 Méthodes de traitement et d'analyse des données et portée de l'analyse.
    2.5 Cohérence des résultats et suivi des évolutions dans le temps.
    2.6 Détermination d'objectifs de sécurité réalistes
  • 3. Facteurs de sécurité
    3.1 Développements récents et perspectives concernant la sécurité, en relation avec les différentes catégories de routes et ouvrages d'art et leur conception, qu'il s'agisse de routes neuves ou de routes réaménagées.
    3.2 Evaluation des gains de sécurité apportés par l'amélioration de l'entretien, de la gestion de la circulation, de la signalisation de chantier, des équipements et de la météorologie routière.
    3.3 Développements récents concernent les méthodes d'évaluation de l'équilibre coûts-avantages comme, par exemple, l'examen de la valeur de la vie humaine, de la valeur du temps, de la limitation des dégâts matériels.
    3.4 Mesures spécifiques envers les usagers vulnérables tels que les enfants, les piétons, les handicapés, les personnes âgées ...
  • 4. Gestion de la sécurité et comportement de l'usager.
    4.1 Développements récents et perspectives en matière de communication aux usagers pour améliorer la sécurité.
    4.2 Développements récents et perspectives concernant la coopération entre les gestionnaires pour prévenir les accidents et réduire leurs effets. Approche pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle pour améliorer la sécurité, y compris les mesures de sécurité intégrées.
    4.3 Efficacité des actions sur le comportement des usagers par des mesures législatives, réglementaires ou Incitatives, par la conception de la route et sa perception par l'usager. ainsi que par d'autres mesures (par exemple, les limitations de vitesse).
    4.4 Evaluation des catégories à haut risque : personnes et marchandises.
    4.5 Efficacité des moyens éducatifs et des campagnes d'information.
    4.6 Organisation des secours aux accidentés (accessibilité, communication, signalisation...).
  • 5. Interaction entre la route et le véhicule.
    5.1 Nouvelles tendances et perspectives concernant la compatibilité entre les routes, les véhicules et les usagers (y compris, par exempte les problèmes de contact pneu-chaussée, la stabilité des véhicules, etc. ).
    5.2 Quel équilibre obtenir : un véhicule adapté à la route ou une route adaptée au véhicule?
  • 6. Autres innovations et recherches nécessaires ; par exemple, les nouvelles méthodes d'analyse telles que les systèmes experts, la flexibilité des aménagements, les systèmes d'information et de communication en temps réel, les routes réservées à certaines catégories d'usagers , les comportements des usagers , etc.

Pages 0-104 (16721 Ko)

Pages 105-204 (16959 Ko)

Pages 205-300 (14876 Ko)

Pages 301-400 (17580 Ko)

Pages 400-482 (14035 Ko)

Marrakech 1991

XIXe Congrès mondial de la Route - Marrakech 1991 - Association mondiale de la Route