XVIIIe Congrès mondial de la Route - Bruxelles 1987 - Rapports nationaux

Liste des questions

Question 1 : Terrassements, Drainage, Couche de Forme

Question 2 : Construction et entretien des chaussées souples

Question 3 : Construction et entretien des chaussées rigides

Question 4 : Routes et autoroutes interurbaines

Question 5 : La route en milieu urbain

Question 6 : Routes dans les régions en développement

Question I : Terrassements, Drainage, Couche de Forme.

A. Terrassements
1. Reconnaissance géotechnique
1.1 Innovations dans la méthodologie et l'organisation (notamment optimisation de l'ampleur des études).
1.2 Innovations dans les techniques et matériels de reconnaissance.
1.3 Innovations dans l'interprétation et l'exploitation des résultats.

2. Remblais
2.1 Fondations des remblais sur sols mous ou compressibles (pieux en chaux, drains verticaux, etc.).
2.2 Emploi de matériaux non traditionnels (matériaux évolutifs, déchets industriels, matériaux légers, etc.).
2.3 Amélioration et stabilisation des couches de sol (produits utilisés, dosages, etc.).
2.4 Emploi des géotextiles (essais, classifications, recommandations d'emploi).
2.5 Renforcement des sols (par nappes, armatures, fibres...).
2.6 Elargissement et réparation des remblais.
2.7 Variations de la teneur en eau en remblai (effets et remèdes).
2.8 Prise en compte de la sismicité.

3. Déblais
3.1 Stabilité des talus et versants naturels (drainage, géotextiles, chutes de pierres, érosions, réparations, etc.).
3.2 Prise en compte de l'environnement dans le choix des moyens (vibrations, utilisation de l'explosif, rabattement de nappes, etc.).
3.3 Prise en compte de la sismicité.

4. Exécution des travaux de terrassement
4.1 Nouvelles techniques de construction et de contrôl(automatisations, contrôle à distance, aspect économies d'énergie).
4.2 Exécution des déblais en terrain difficile (terrains rocheux, compressibles, évolutifs...).
4.3 Compactage
- Exécution (nouveaux matériels, compactage à sec, compactage en couches épaisses, influence de la portance du support, etc.).
- Contrôle et réception.
4.4 Influence des conditions atmosphériques sur l'exécution des travaux (traficabilité, gel, exécution par temps très froid...).

Pages 0-120 (20082 Ko)

Pages 121-220 (17525 Ko)

Pages 221-334 (19858 Ko)

Pages 335-428 (16436 Ko)

Question II : Construction et entretien des chaussées souples.

Préambule

Evolution de la conception générale et de l'emploi des procédés traditionnels dans le domaine des chaussées souples :

- effets des conditions économiques, sociales, énergétiques,
- influence de l'évolution des caractéristiques du parc de véhicules (poids total, charges par essieu, vitesse),
- dimensionnement et comportement à long terme,
- stratégies combinant premier investissement/entretien/renforcement.

  • 1. Dimensionnement pratique
    1.1 Vérification des méthodes de dimensionnement pratique (catalogues, abaques...).
    1.2 Adaptation des méthodes de dimensionnement pratique lorsque les objectifs ou paramètres d'entrée ne correspondent pas aux hypothèses classiques : trafic très lourd, durée de service très longue, entretien minimal ou nul, trafic urbain, trafic d'essieux lourds en faible nombre, etc.).
    1.3 Adaptation des méthodes de dimensionnement aux couches en matériaux non traditionnels : couches drainantes, recyclées, comportant l'emploi de liants modifiés, de sous-produits, déchets ou granulats de recyclage.
    1.4 Prise en compte des charges réelles (surcharges).
    1.5 Prise en compte de la valeur résiduelle des chaussées dans le dimensionnement des renforcements.
  • 2. Comportement des chaussées, systèmes de gestion des chaussées
    2.1 Etat des procédés de surveillance et d'auscultation.
    2.2 Utilisation des banques de données pour les systèmes de gestion des chaussées.
    2.3 Règles d'intervention pour l'entretien et le renforcement des chaussées.
    2.4 Choix des stratégies.
    2.5 Choix des priorités (optimisation).
    2.6 Critères d'efficacité.
    2.7 Coût d'entretien.
  • 3. Liants hydrocarbonés
    3.1 Liants traditionnels : évolution des spécifications et leur influence sur la qualité des matériaux bitumineux.
    3.2 Emploi opérationnel des liants modifiés, des additifs, du soufre, des asphaltes naturels.
  • 4. Matériaux bitumineux traditionnels et non traditionnels
    4.1 Enrobés denses traditionnels : choix des formulations, comportement aux températures extrêmes (basses et élevées), résistance aux déformations plastiques, résistance au vieillissement et à la fissuration (thermique, de fatigue, etc.).
    4.2 Emploi des enrobés ouverts, couches drainantes.
    4.3 Emploi des couches minces et très minces : enduits et coulis ; techniques à froid : liants, malaxage, répandage, compactage.
    4.4 Enduits superficiels pour autoroutes et routes à trafic intense (lourd, rapide).
  • 5. Assises de chaussées non traitées
    5.1 Conception et dimensionnement des chaussées à assises non traitées : leur utilisation dans l'aménagement progressif.
    5.2 Evolution des spécifications pour les matériaux non traités pour assises de chaussées.
    5.3 Compactage à sec ou à basse teneur en eau.
    5.4 Utilisation des matériaux non traités recomposés et préhumidifiés.
    5.5 Durabilité, comportement sous trafic lourd, contribution à la résistance des chaussées aux déformations plastiques.
    5.6 Influence de l'eau (pendant la période de construction ainsi que pour la chaussée en service).
  • 6. Matériaux non conventionnels
    6.1 Granulats marginaux, sous-produits, déchets, produits de recyclage, produits de démolition : domaine d'utilisation, choix des paramètres et épaisseurs.
    6.2 Limite d'application des spécifications traditionnelles, évolution des exigences.
    6.3 Avantages et inconvénients pour l'environnement d'un emploi accru des granulats non conventionnels.
    6.4 Bilan sur la durée de service, la consommation d'énergie, les coûts de construction et d'entretien par comparaison avec les granulats traditionnels ; exemples caractéristiques d'emploi.
    6.5 Possibilités de substitution aux granulats traditionnels : banques de données sur les ressources naturelles et artificielles.
  • 7. Thermorégénérations, recyclages des enrobés bitumineux en place et en centrale
    7.1 Domaine d'utilisation.
    7.2 Choix de la méthode.
    7.3 Choix de la composition (granulats, liants, régénérants) et des épaisseurs.
    7.4 Spécifications comparées aux spécifications des matériaux traditionnels.
    7.5 Bilan de l'emploi des enrobés recyclés sur le plan du comportement à long terme, du contenu énergétique et des coûts de construction et d'entretien.
  • 8. Matériels
    8.1 Matériels pour remplissage des ornières.
    8.2 Evolution des sécheurs-enrobeurs : leur utilisation pour les mélanges à haute performance et pour le recyclage.
    8.3 Evolution des matériels de thermorégénération et de recyclage en place.
    8.4 Limites de l'emploi des matériels de compactage très intense.
    8.5 Conséquences de la concentration des centrales fixes (augmentation des distances de transport et pertes de température).
    8.6 Conséquences d'un malaxage à température élevée sur la qualité des enrobés et la durée de vie de la chaussée.
    8.7 Matériels pour le traitement des produits de démolition.
  • 9. Techniques pour les régions à climat sévère
    9.1 Mise en oeuvre par températures basses.
    9.2 Barrières de dégel : choix des limites de charge et efficacité.
    9.3 Couches isolantes.
    9.4 Effets des sels de déverglaçage sur le comportement de la chaussée (liants, granulats, couches de roulement et de base, etc.).
    9.5 Effet des pneus à crampons : formulations spéciales d'enrobés à forte résistance aux pneus à crampons, effet sur les enrobés à liants modifiés).
    9.6 Remplissage des ornières.
  • 10. Chaussées semi-rigides et chaussées à structure mixte.
    10.1 Pratiques actuelles de conception (en tenant compte des aspects particuliers à chacun des types de liants utilisés et à la formulation choisie pour répondre aux exigences des couches supérieures bitumineuses) et de dimensionnement pour l'emploi des assises traitées aux liants hydrauliques dans les chaussées neuves et les renforcements. Importance accordée à la fissuration. Epaisseur minimale des assises traitées aux liants hydrauliques et des couches en enrobés bitumineux.
    10.2 Comportement à long terme.
    10.3 Considérations économiques et énergétiques.
    10.4 Prévention des fissures dans les couches bitumineuses et entretien des surfaces fissurées."

Pages 0-112 (19681 Ko)

Pages 113-220 (17216 Ko)

Pages 221-322 (18826 Ko)

Pages 323-390 (13413 Ko)

Pages 391-492 (17501 Ko)

Question III : Construction et entretien des chaussées rigides.

  • 1. Conception et comportement en service
    1.1 Conception et dimensionnement actuel des chaussées neuves, en soulignant les dernières innovations ou les problèmes posés par l'introduction de la technique en béton. Liaison entre la politique de l'entretien et le dimensionnement des chaussées. Systèmes de gestion. Modèles de prévision de la vie de la chaussée. Tendances en matière de coûts.
    1.2 Chaussées non conventionnelles et chaussées expérimentales.
    1.3 Bilan technique et économique du comportement des chaussées anciennes.
    1.4 Chaussées des routes à faible trafic et résidentielles.
    1.5 Chaussées urbaines (y compris les chaussées avec couches de base en béton et couches de roulement bitumineuses).
    1.6 Chaussées en pavés en béton.
    1.7 Interaction des dalles en béton avec les sols très peu portants ou à instabilité volumétrique.
    1.8 Effets des véhicules très lourds. Prise en compte pour le dimensionnement des chaussées routières.
    1.9 Chaussées en climat sévère.
    1.10 Autres applications du béton : pistes d'aérodrome, zones portuaires et industrielles, revêtements sur les ouvrages d'art, barrières de sécurité, etc.
  • 2. Matériaux
    2.1 Ciments routiers, ciments composés. Modifications apportées aux bétons.
    2.2 Granulats marginaux et non conventionnels. Propriétés, spécifications et comportement.
    2.3 Propriétés, spécifications et comportement du béton frais et durci.
    2.4 Adjuvants pour béton routier.
  • 3. Construction et contrôle
    3.1 Nouveaux matériels et méthodes de construction.
    3.2 Dispositifs pour l'interface dalle/support.
    3.3 Goujons. Méthodes et tolérances d'installation.
    3.4 Uni, texture superficielle : modes de réalisation, performances.
    3.5 Méthodes, appareils et essais de contrôle pendant l'exécution.
  • 4. Entretien et réhabilitation
    4.1 Stratégies d'entretien. Auscultation. Evaluation. Seuils d'intervention. Coût de l'entretien.
    4.2 Méthodes et techniques de l'entretien. Réparations locales. Resurfaçage et texturation : bilan à long terme.
    4.3 Renforcement d'anciennes chaussées en béton.
    4.4 Renforcement en béton de chaussées souples.
    4.5 Drainage des chaussées existantes.
    4.6 Recyclage du béton de la chaussée.
  • 5. Couches de fondation et couches de base traitées aux liants hydrauliques (chaussées en béton et chaussées semi-rigides)
    5.1 Le processus de fissuration et son contrôle.
    5.2 Innovations dans la composition et la mise en oeuvre des bétons maigres et de graves traitées aux liants hydrauliques ou pouzzolaniques (ciment, laitier, cendres volantes, etc.).
    5.3 Innovations dans la conception et l'exécution des matériaux stabilisés ou améliorés (fabriqués en centrale).

Pages 0-128 (23013 Ko)

Pages 129-226 (15625 Ko)

Pages 227-338 (20240 Ko)

Question IV : Routes et autoroutes interurbaines.

  • 1. Conception et établissement des projets
    1.1 Objectifs de la planification.
    1.2 Méthodes de prise en compte des facteurs économiques et sociaux et critères de décision.
    1.3 Modèles (mathématiques) de prévision du trafic.
    1.4 Influence de la politique de l'énergie sur la planification et sur la conception des projets.
    1.5 Procédés électroniques dans l'utilisation des données pour l'établissement des projets.
    1.6 Banques de données routières (problèmes généraux).
  • 2. Les problèmes d'environnement
    2.1 Méthodologie : études d'environnement et études d'impact aux différents stades de la conception des projets.
    2.2 Facteurs pris en considération dans ces études.
    2.3 Etudes d'environnement et études d'impact ; cas d'application.
    2.4 Participation et consultation du public.
  • 3. La sécurité
    3.1 Interaction des différents facteurs du système véhicule, infrastructure, conducteur, environnement.
    3.2 Mesures adoptées pour améliorer la sécurité ; évaluation de l'efficacité de ces mesures :
    - caractéristiques techniques de la route et des véhicules,
    - équipement et exploitation,
    - réglementation.
  • 4. Normes géométriques
    4.1 Paramètres fondamentaux indépendants du comportement des usagers (route et véhicules).
    4.2 Paramètres fondamentaux dépendants du comportement et des aptitudes des usagers.
    4.3 Adaptation des caractéristiques géométriques en relation avec les paramètres fondamentaux, y compris le facteur énergie.
    4.4 Caractéristiques géométriques des intersections et des échangeurs.
    4.5 Caractéristiques géométriques pour l'aménagement des routes existantes.
  • 5. Niveau de service
    5.1 Facteurs influençant le niveau de service.
    5.2 Paramètres pris en considération (notamment coûts de circulation, y compris coûts d'usage, d'entretien des véhicules et de consommation de carburant).
    5.3 Evaluation du niveau de service en fonction des paramètres significatifs.
    5.4 Choix du niveau de service pour les routes de différentes catégories, les autoroutes et les échangeurs.
    5.5 Relation entre le niveau de service et le coût correspondant des infrastructures et de leur équipement.
  • 6. Equipement et exploitation
    6.1 Techniques d'information des usagers et de communication avec eux :
    - signalisation extérieure par panneaux à indications variables,
    - information à bord des véhicules.
    6.2 Techniques d'information du personnel responsable de la circulation.
    6.3 Techniques de régulation de la circulation (sur réseaux, en section courante, aux intersections).
    6.4 Aires de services et de repos.
    6.5 Techniques d'exploitation particulières (viabilité hivernale, lutte contre l'ensablement...).

Pages 0-114 (19242 Ko)

Pages 115-226 (19603 Ko)

Pages 227-316 (13207 Ko)

Pages 317-396 (14393 Ko)

Pages 397-485 (15527 Ko)

Question V : La route en milieu urbain.

  • 1. Politique des transports et aménagement des voies urbaines

    1.1 Politique d'ensemble des transports urbains
    - Prévision de nouvelles voies urbaines.
    - Méthodes pour accroître le taux d'occupation des véhicules, y compris une restriction d'utilisation des voitures particulières.
    - Politique de tarification destinée à influencer la répartition modale.
    - Planification urbaine destinée à minimiser les besoins de transport.
    - Introduction de restrictions pour le trafic de transit.
    - Politiques de sanctions renforcées pour résoudre les problèmes.
    - Autres politiques.
    - Etudes et possibilités futures.
    1.2 Aspects économiques et autres
    - Avantages économiques constatés après la construction de routes nouvelles ou l'amélioration de routes existantes.
    - Equilibre entre les projets de construction routière à long et court terme et les projets d'amélioration des routes existantes.
    - Effets des contraintes financières et des restrictions budgétaires sur les programmes de construction et la conception des routes.
    - Participation du public.
    - Méthodes destinées à réduire les coûts totaux d'énergie.
    1.3 Problèmes d'aménagement
    - Equilibre entre l'aménagement de réseaux routiers urbains et de rase campagne.
    - Evaluations techniques pour les propositions de routes urbaines.
    - Infrastructures pour les transports en commun, échangeurs, etc.
    - Systèmes d'échanges voitures particulières/transports en commun : parcs d'échange ("park and ride") et dépôts de passagers ("kiss and ride").
    - Aménagement du stationnement pour les voitures, les motos et les deux-roues, nombre et type de places autorisées.
    - Zones piétonnes et réseaux de pistes cyclables.
    - Desserte des pôles générateurs de trafic important (par exemple, expositions, stades).
    1.4 Gestion du fret
    - Politique du fret comprenant l'aménagement et l'emplacement de dépôts et de gares routières de distribution.
    - Avantages tirés de la mise en place d'autres aménagements pour les camions.
  • 2. Aspects d'environnement, sécurité, prévisions de la circulation et statistiques de trafic

    2.1 Aspects d'environnement
    - Bruit du trafic, y compris les effets des divers revêtements, calcul des niveaux sonores, normes, bruit dans les déblais, mesures de protection contre le bruit et améliorations apportées aux zones existantes par les nouvelles constructions routières.
    - Amélioration de l'environnement des villes historiques y compris l'utilisation de véhicules non conventionnels.
    - Pollution atmosphérique et mesures destinées à la réduire.
    - Vibrations et conceptions routières destinées à réduire les problèmes.
    - Protection de l'environnement, y compris la justification des mesures en faveur de l'environnement.
    - Etudes d'impact sur l'environnement.
    - Impact sur l'environnement des travaux effectués pendant la construction, y compris des travaux des entreprises concessionnaires.
    - Elimination de l'encombrement visuel.
    2.2 Sécurité
    - Mesures adoptées pour des raisons de sécurité.
    - Effets du mobilier urbain au bord des voies.
    - Etude des accidents.
    - Déclaration des accidents, y compris l'harmonisation des statistiques.
    - Effets des diverses vitesses de circulation sur les voies résidentielles, y compris les vitesses limites (par exemple 30 km/h) et les tracés pour atteindre les vitesses de base.
    2.3 Prévisions du trafic
    - Techniques d'enquête, techniques de modélisation et analyse des résultats.
    2.4 Statistiques
    - Banques de données routières, réseaux souterrains, caractéristiques des routes, etc.
    - Statistiques et débits pour les mouvements des voitures, des piétons, des transports en commun et des cyclistes.
    - Relations débit/vitesse.
    - Coût et analyse des accidents, de l'usage des véhicules et des temps de trajet.
  • 3. Conception et construction des voies urbaines

    3.1 Le réseau
    - Dispositions en faveur des cyclistes, des piétons, des camions et autres classes spécifiques de trafic, y compris la réaffectation de l'espace routier.
    - Choix des zones piétonnes, emplacement et normes.
    - Séparations pour la circulation des piétons, cyclistes, etc.
    - Aménagement d'autoroutes urbaines.
    - Utilisation des lignes de chemin de fer.
    3.2 Conception des carrefours
    - Dimensionnement géométrique.
    - Capacité et dimensionnement des carrefours giratoires.
    - Réaménagement des carrefours existants.
    - Conception des carrefours urbains et suburbains.
    - Bifurcation, jonction dans les tunnels.
    3.3 Revêtements
    - Innovations dans les revêtements spécifiquement conçus pour la voie urbaine, y compris les trottoirs, les pistes pour cyclistes, les zones de stationnement, les arrêts d'autobus, etc.
    - Utilisation de matériaux de surface tels que pavés en béton là où il y a des perturbations probables dues aux services des eaux, du gaz ou de l'électricité, etc.
  • 4. Gestion et exploitation des voies urbaines

    4.1 Gestion de la circulation
    - Capacité des carrefours, y compris leur optimisation et les carrefours prioritaires.
    - Gestion des voies principales, y compris les corridors, et introduction de limitations physiques (techniques &dquo;Woonerf&dquo;).
    - Priorité aux transports en commun.
    - Réglementation du stationnement et mise en application, y compris le stationnement résidentiel et le stationnement sur les accotements.
    4.2 Applications de l'électronique aux voies de circulation
    - Contrôle de la circulation urbaine.
    - Développement de la signalisation lumineuse.
    - Utilisation de microprocesseurs.
    - Communications avec les conducteurs.
    - Réglementation des bretelles d'accès et de sortie des autoroutes urbaines.
    4.3 Piétons et cyclistes
    - Aires piétonnes, problèmes de livraison.
    - Dispositions adaptées à des nombres peu élevés de piétons et de cyclistes.
    4.4 Entretien du réseau urbain
    - Gestion et entretien dans l'environnement urbain, y compris les travaux effectués par les entreprises de services publics et les problèmes d'accès durant les travaux.

Pages 0-122 (19913 Ko)

Pages 123-248 (21816 Ko)

Pages 249-326 (12658 Ko)

Pages 327-406 (15557 Ko)

Question VI : Routes dans les régions en développement.

  • 1. Justification des investissements routiers

    1.1 Accessibilité : paramètres significatifs, relations entre accessibilité et développement, y compris le cas des régions éloignées et/ou à faible démographie.
    1.2 Incidence de la résistance et de l'uni des chaussées sur les coûts de transports.
    1.3 Impact économique et social de la construction des routes.
    Harmonisation dans le domaine du trafic et du transport pour faciliter le transport routier entre pays.
    1.4 Normes géométriques, y compris les chaussées à une seule voie de circulation.
    1.5 Planification des réseaux routiers régionaux.
  • 2. Gestion des investissements routiers

    2.1 Méthodes de suivi des réseaux et lois de comportement des chaussées.
    2.2 Modèles de gestion routière.
    2.3 Stratégies d'entretien : coûts et performances.
    2.4 Maîtrise des coûts de construction.
  • 3. Exploitation du réseau routier
    3.1 Accidents, sécurité et comportement des usagers, état des véhicules; législation.
    3.2 Contrôle des surcharges et de l'état des véhicules.
    3.3 Banques de données routières : collecte des données appropriées et leur informatisation par des procédés adéquats.
    3.4 Protection de l'environnement : pollution, bruit, etc.
    3.5 Influence de l'environnement sur le comportement des chaussées.
  • 4. Conception et technologie de construction

    4.1 Choix de couches de roulement adaptées pour routes revêtues ou non revêtues.
    4.2 Evaluation de matériaux et techniques non traditionnels : prospections, études et contrôle de qualité.
    4.3 Dimensionnement et renforcement des chaussées : normes et nature des matériaux, méthodes et techniques adaptées aux conditions locales.
    4.4 Latérites : état des connaissances.
    4.5 Méthodes modernes de reconnaissance des tracés et ressources en matériaux.

Pages 0-96 (15946 Ko)

Pages 97-234 (21130 Ko)

Pages 235-349 (19579 Ko)

Bruxelles 1987

Congrès mondial de la Route - Bruxelles 1987 - Association mondiale de la Route