Séminaire International "Stratégies et méthodes prolongeant la durée de vie des chaussées"

10-12 novembre 2014, Quito (Équateur)

Ce séminaire international a été organisé par le Comité technique 4.2 "Chaussées routières" avec son groupe de travail d'Amérique latine. Il fut accueilli chaleureusement par le ministère des Transports d'Équateur, le Comité national équatorien ainsi que par le groupe de travail latino-américain du CT 4.2.

Résumé du séminaire

Près de 400 personnes ont participé au séminaire, venues d'Equateur et des pays voisins. Plusieurs ingénieurs et membres d'Amérique latine du Comité technique venaient notamment du Mexique, du Chili, de Colombie, du Pérou, d'Argentine et du Brésil.

Les sujets du séminaire avaient été choisis avec soin, de manière à ce qu'ils correspondent aux thèmes de travail du Comité technique et aux sujets d'intérêt commun du groupe de travail, à savoir le Suivi de l'état des chaussées et Interaction route/véhicule, le Recyclage et réutilisation des matériaux de chaussées, et la Réduction de l'empreinte carbone sur la durée de vie des chaussées. Le titre Stratégies et méthodes prolongeant la durée de vie des chaussées a été retenu à la demande des hôtes du séminaire.

Le programme du séminaire s'articulait autour des quatre sujets retenus, comportant 20 présentations, réalisées à parts égales par les membres du CT 4.2 et par les membres du groupe latino-américain. Le séminaire fut ouvert par la ministre des Transports d'Equateur, Mme Paola Carvajal, illustration 2, et par le président du CT 4.2, M. Seung-Hwan Han, qui présenta l'Association mondiale de la Route et son fonctionnement, en encourageant les représentants d'Amérique latine à participer à ses activités.

à la fin de chaque séance, la partie réservée aux questions et au débat a suscité une participation active de l'auditoire et de la part des ingénieurs routiers de la région, qui ont manifesté leur intérêt pour les sujets développés au cours du séminaire. Les ingénieurs ont pu échanger leurs expériences en matière de contrôle qualité du suivi de l'état des chaussées et de stratégies visant à réduire l'empreinte carbone. Les ingénieurs locaux ont fait part de leur vif intérêt pour le recyclage des matériaux de caoutchouc contenus en tant que liant dans le bitume. Plusieurs participants ont détaillé leurs expériences en la matière, ce qui a renforcé leur confiance dans la mise en œuvre de cette technique sur les chantiers.

Les deux journées du séminaire ont été suivies par la visite d'un chantier de construction routière qui illustrait bien l'adaptation aux conditions locales, notamment sur le plan des techniques de stabilisation des pentes constituées de roches et de sols volcaniques, étant donné que chantier était situé en altitude élevée.

Le séminaire a mis en évidence les points communs et les différences dans les approches de techniques de chaussée. Il a également mis en lumière les efforts communs visant à adapter les technologies aux contextes locaux. Enfin, les membres du comité technique et les ingénieurs d'origines géographiques différentes ont apprécié leurs échanges d'expérience fructueux.

Diaporama du séminaire international de Quito

Discours du Ministre des Transports
Visite technique

Le séminaire

Chaussées routières - Quito 2014 - Association mondiale de la Route